#

Distribution

Distribution dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Distribution dans les livres blancs


Distribution dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2017
  • |
  • Réf : AG8047

Centres de distribution urbaine : analyses et retour d’expériences

Toutes les villes des pays développés et des pays émergents sont à la recherche de solutions pour réduire la congestion et la pollution engendrées par la distribution urbaine. Le concept de Centre de distribution urbaine (CDU) a pu être présenté comme une solution performante. Force est pourtant de constater que peu de villes l’ont testé et encore moins d’expériences ont été concluantes. L’article se propose d’examiner le concept et d’en tirer les forces et faiblesses en s’appuyant sur de nombreux exemples, en France ou à l’étranger.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 2014
  • |
  • Réf : TE5678

TV en relief stéréoscopique (TV 3D-s)

Cet article décrit tout d'abord les normes de distribution de la télévision en relief stéréoscopique 3D-s, d'une part, via des réseaux de diffusion de télévision numérique HD et ,d'autre part, du disque Blu-ray 3D. Sont caractérisés ensuite les divers systèmes d'affichage et de visualisation des images stéréoscopiques sur écran, avec ou sans lunettes. Puis, est enfin détaillé le contrôle de la qualité de telles images, en listant leurs défauts possibles et en illustrant les méthodes d'identification et d'analyse.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 2014
  • |
  • Réf : TE7536

Distribution, partage et stockage des contenus numériques

Les frontières entre les acteurs de la chaîne de transmission et de valeur des contenus numériques (groupes de médias, opérateurs de services audiovisuels et de réseaux de télécommunications, fournisseurs de services Internet, constructeurs d'équipements électroniques) ont, en partie, perdu leur étanchéité. Avec la généralisation d'Internet et du protocole IP dans les architectures de transmission des contenus, la distribution «convergente» a imposé aux acteurs historiques le repositionnement de leurs activités. Cet état de l'art définit différents types de médias (presse écrite, édition, cinéma, radio, télévision) et présente trois écosystèmes (industries culturelles, industrie des télécommunications, et industrie de l'informatique et des équipements électroniques grand public), ainsi que le repositionnement «convergent» des acteurs historiques (France Télévisions, Radio France, Vivendi, Lagardère, Bertelsmann,Bouygues, Orange, Iliad, Microsoft, Apple?) entre eux et face aux fournisseurs de services Internet (Amazon, Google...) et aux réseaux sociaux (Facebook, YouTube, Twitter).

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 30 juil. 2011
  • |
  • Réf : 0166

Je fabrique, importe, distribue ou utilise une substance de la liste candidate : quelles conséquences pour le marché ?

Source ANSES

Le règlement REACh a créé le principe de l’autorisation comme nouvel outil communautaire de gestion des risques dédié aux substances hautement préoccupantes ou SVHC (substances of very high concern). Cet outil agit sur le marché et sur l’utilisation des substances. Les substances inscrites à la liste candidate ne sont pas encore soumises à autorisation à ce stade de la procédure.

Vous fabriquez, importez, distribuez ou utilisez une substance inscrite à la liste candidate. Quelles sont les conséquences pour le marché ?

100 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations liés aux produits ou substances chimiques : santé et sécurité, usages, scénario d’exposition, autorisations, restrictions, étiquetage…

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • Réf : 0190

Connaître et répondre aux obligations liées à la distribution d’une substance de la liste candidate

Source : ANSES

Le règlement REACh a créé le principe de l’autorisation comme nouvel outil communautaire de gestion des risques dédié aux substances chimiques extrêmement préoccupantes. La première étape est l’inscription des substances identifiées SVHC à la liste candidate : elles sont « candidates » à l’autorisation, mais font déjà l’objet d’obligations légales qui concernent l’ensemble des acteurs de la chaîne d’approvisionnement.

Vous distribuez une substance inscrite à la liste candidate ou un article contenant une telle substance. Vous êtes soumis à des obligations d’information. Pourquoi ? Quelles sont ces obligations ? Peuvent-elles évoluer ?

100 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations liés aux produits ou substances chimiques : santé et sécurité, usages, scénario d’exposition, autorisations, restrictions, étiquetage…

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 avr. 2012
  • |
  • Réf : 0824

Concevoir un projet en France qui se concrétisera à l’étranger

Vous êtes consulté par une entreprise française pour l’accompagner dans un projet à l’étranger.

Bien que le projet soit étudié en France, la phase finale se déroulera à l’étranger. Il peut s’agir de la livraison et de la mise en place d’un équipement, un service à assurer auprès de votre client à l’étranger.

Il vous faudra :

  • appréhender et respecter les délais ;
  • tenir compte des réglementations douanières ;
  • travailler dans la langue locale ;
  • connaître les possibilités d’approvisionnement local ;
  • connaître les réglementations en matière de main-d’œuvre et droit du travail locaux.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !