#

Dominique

Dominique dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Dominique dans les conférences en ligne


Dominique dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 1998
  • |
  • Réf : AF37

Polynômes Étude algébrique

dominant du polynôme  P . Lorsque a d  = 1, on dit aussi que P est unitaire (ou encore normalisé... des coefficients dominants des éléments de I qui sont exactement de degré n , auxquels on ajoute 0... lorsque a e est le coefficient dominant de P . Dans ces conditions : et . Donc : Ainsi, la suite... de . On suppose que D est non nul, et que son coefficient dominant est inversible dans . Il existe alors...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2002
  • |
  • Réf : AF500

Méthode des différences finies pour les EDP stationnaires

. Une matrice A est diagonale dominante stricte si les conditions suivantes sont vérifiées...  : Théorème 2. Une matrice à diagonale dominante stricte est inversible. Le résultat précédent... n’est pas diagonale dominante stricte. Par contre, ce résultat s’applique au cas du problème tridimensionnel suivant... dominance stricte de la matrice de discrétisation qui est donc inversible. On obtiendrait un résultat...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2018
  • |
  • Réf : BE8405

Énergie éolienne terrestre

suffisante des obstacles, dans des régions avec des vents dominants permettant un potentiel énergétique... à la direction des vents dominants. Sur les sommets et sur les versants au vent, l’accroissement relatif... terme pour des conditions représentatives du vent dominant (comme le mistral au sud de la France... dominants. Pour ces mesures, il faut faire attention à la précision et la cohérence des données collectées...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 19 mai 2014
  • |
  • Réf : 0423

Effectuer un choix ou donner un poids entre alternatives de solution

Dans les projets de conception innovante, lors des phases d’analyse fonctionnelle et au sein d’une approche analyse de la valeur, vous serez à plusieurs reprises en situation soit de comparer des alternatives comme des concepts de solutions innovantes, soit d’attribuer un poids (un pourcentage d’importance) à des situations d’usage, à des fonctions de services ou à des segments de clients de votre produit ou service. Il s’agit donc de savoir déterminer un jeu de poids ou de choisir une meilleure alternative.

Des techniques dites de « tri croisé » existent et sont assez couramment utilisées par les praticiens pour déterminer des poids. Vous utilisez même peut-être un logiciel qui vous aide à générer des poids ou à hiérarchiser l’importance de solutions ou de fonctions. Or, il faut se méfier de ces techniques de « tri croisé », car elles déforment l’avis des experts et peuvent aboutir à des résultats erronés. Pourtant, des méthodes simples et exactes, aussi faciles d’utilisation à l’aide d’une feuille de calcul Excel®, existent et sont connues depuis quarante ans. Elles se dénomment « comparaisons par paires » et sont à l’avènement de l’aide à la décision multicritères (ADMC) comme domaine d’étude.

Cette fiche a pour but de vous aider à :

  • comprendre pourquoi les méthodes de tri croisé sont erronées ;
  • vérifier que votre logiciel utilise une méthode de pondération correcte ;
  • proposer deux méthodes de comparaison par paires simples ;
  • pratiquer la méthode à l’aide d’exemples et d’une première feuille de calcul Excel fournie.

Méthodes, outils, pilotage et cas d'étude

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 10 juil. 2017
  • |
  • Réf : 1612

Le droit de la concurrence

De prime abord, le droit de la concurrence et la propriété intellectuelle semblent difficilement conciliables. Le premier tend en effet à protéger des intérêts particuliers et se fonde sur une logique de monopole. Le second, au contraire, vise à préserver un intérêt collectif et à limiter les effets négatifs des monopoles.

Il est cependant admis depuis longtemps que l’exercice normal des prérogatives attachées aux droits de propriété intellectuelle ne constitue pas une pratique anticoncurrentielle.

Néanmoins, dans certains cas exceptionnels, le monopole d’exploitation du titulaire d’un droit de propriété intellectuelle pourra être remis en question par le droit de la concurrence.

Surtout, le droit de la concurrence pourra, à divers égards, limiter la liberté contractuelle des parties à un accord portant sur le développement d’une invention ou d’une création protégée par un droit de propriété intellectuelle ou ayant pour objet l’exploitation de ce droit.

L’objectif de cette fiche est de fournir des points de repères aux titulaires de droits de propriété intellectuelle afin d’exploiter leurs droits dans le respect des règles du droit de la concurrence.

Les fiches pratiques pour protéger vos innovations.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 14 juil. 2017
  • |
  • Réf : 1620

Gérer un brevet gênant

Le brevet est par nature un obstacle licite à la concurrence dès lors qu’il confère à son titulaire une position de monopole lui permettant concrètement d’interdire aux tiers notamment de fabriquer, de mettre en œuvre ou de commercialiser l’invention protégée sans son consentement. Une entreprise peut être gênée dans son développement par le brevet d’un tiers, ce dernier pouvant être un concurrent exploitant ou détenteur d’un portefeuille de titres qu’il cherche à valoriser à travers la conclusion de licences. Certains brevets bloquants, dits « de barrage », sont même déposés (ou acquis) dans l’objectif avoué de contrarier le positionnement technologique d’un concurrent.

Cette fiche vise à expliciter les différentes tactiques, consensuelles et contentieuses, de nature à gérer au mieux une telle situation.

Les fiches pratiques pour protéger vos innovations.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !