#

Écran

Écran dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Écran dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2014
  • |
  • Réf : R620

OLED pour l'affichage et l'éclairage

Cet article décrit le principe de fonctionnement d'une diode organique électroluminescente à base de petites molécules (OLED). L'optimisation du dispositif y est discutée, notamment l'architecture multicouche et le dopage des couches de transport et d'émission. Ces stratégies ont permis de tels progrès qu'il est envisageable pour les diodes organiques de remplacer les LED inorganiques (Light-Emitting Diodes) pour des applications d'éclairage ou bien les LCD (Liquid Crystal Display) pour de la visualisation. Les performances requises pour l'éclairage sont présentées et un bref état de l'art est proposé. Les caractéristiques d'un écran OLED sont comparées avec celles d'un écran LCD. Les différentes stratégies d'adressage sont aussi discutées.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 févr. 2011
  • |
  • Réf : TE5684

Télévision haute définition (TVHD)

Les images haute définition (HD) sont maintenant proposées par la télévision, c'est la TVHD (télévision haute définition). Initiée en analogique au milieu des années 1980 par les Japonais, puis par les Européens, provisoirement abandonnée, la TVHD ne redémarrera vraiment qu'avec le projet de télévision numérique aux États-Unis. Ce processus aboutira à des normes internationales au milieu des années 1990. Ce dossier constitue non seulement une mise à jour du dossier  [TE 5 674] paru en février 2004 « Images haute définition : entre cinéma numérique et télévision HD », mais le complète par une présentation fonctionnelle et technique détaillée de toute la chaîne de télévision HD. Il est composé de trois parties : une première partie concerne les formats . Dans le premier document  [TE 5 680] sont décrits les paramètres natifs des images produites par la TVHD et les normes correspondantes. Le document suivant  [TE 5 681] détaille les formats de compression , permettant de réduire le débit de la vidéo numérique HD, rendant ainsi possible la captation, le transport, le stockage, l'émission et la réception des images HD, dans le monde de la télévision. Il présente aussi le problème de l'encapsulation des images HD en format-conteneur de fichier de données ou en format de transport ; cette deuxième partie, composée des trois documents, expose les principales fonctions, depuis le verre de l'objectif de la caméra jusqu'au verre de l'écran plat ( from glass to glass ), de captation/enregistrement , de montage   [TE 5 682], de diffusion et de distribution   [TE 5 683], d' affichage et d'évaluation de la qualité des images HD [TE 5 684] ; la troisième partie mettra en relief une composante importante de la TVHD, le son multicanal   [TE 5 685]. De nombreux termes et le texte de certaines figures ont été conservés en anglais, de manière à faciliter la lecture et l'utilisation de documents techniques. Pour permettre une lecture autonome de chaque document du dossier, une liste de sigles et abréviations (voir tableau  8 ) est incluse à la fin de chacun. De nombreuses références, des listes de normes, standards et recommandations [indiqués entre crochets dans le corps du texte] ainsi que des organismes correspondants, sont jointes dans le document « Pour en savoir plus » [Doc. TE 5 684]. Les figures incluses dans ce document sont consultables en couleurs dans la version électronique du site Techniques de l'Ingénieur.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 févr. 2013
  • |
  • Réf : TE5906

Interfaces visuelles pour la réalité virtuelle

Les interfaces visuelles sont classées en deux types : les interfaces portables par l'utilisateur et les interfaces à support fixe. Les sous-catégories sont ensuite fonction des champs de vision proposés et des possibilités de vision stéréoscopique. Après une première présentation des différentes classes d'interfaces, sont explicités les problèmes et les solutions de la création des images en relief lesquels, sous couvert de facilités d'utilisation, demeurent une technique délicate à exploiter correctement.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 02 sept. 2011
  • |
  • Réf : 0237

Imaginer l’évolution du produit grâce à la matrice 9 écrans

Vos produits, surtout s’ils connaissent un succès commercial, doivent impérativement évoluer régulièrement pour rester dans la course à l’innovation et garder leurs parts de marché. Vous souhaitez prendre davantage en compte le devenir de vos produits dans votre stratégie d’innovation ? L'outil « 9 écrans » permet de structurer une réflexion sur l'évolution possible d'un objet ou d’un système technique.

Cette fiche vous aidera à répondre aux questions telles que :

  • Qu'attend-on de ce produit pour demain ?
  • Quelles sont les caractéristiques que vous souhaiteriez lui donner ?

Méthodes, outils, pilotage et cas d'étude

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • Réf : 0971

MS Project 2007 et 2010 : le travail en équipe de projet

Les versions 2007 et 2010 de MS Project sont destinées aux chefs de projet travaillant à leur poste de travail dans un environnement collaboratif.

Pour tirer le meilleur parti des versions 2007 et 2010 de MS Project, nous vous proposons six fiches complémentaires sur les thèmes suivants :

Cette cinquième fiche présente les fonctions clés de prévision, modification et gestion des ressources « travail », spécificité des versions 2010 et suivantes de MS Project.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 nov. 2012
  • |
  • Réf : 1098

Microsoft SharePoint

Les solutions dédiées à la veille concurrentielle sont parfois complexes à mettre en œuvre et difficiles à intégrer dans les outils de collaboration courants.

SharePoint, pour qui et pour quels usages ?

Édité par Microsoft depuis 2001, la plate-forme SharePoint en est à sa 5e version majeure ! Initialement très orientée sur la collaboration documentaire, SharePoint s’ouvre à de nouvelles formes de collaboration, notamment par les réseaux sociaux d’entreprise.

Particulièrement adaptée à la veille sur de multiples fonds documentaires, les capacités d’ouverture et d’intégration avec le web, les réseaux sociaux et les applications métiers de cette plate-forme la rendent tout aussi efficace pour la mise en œuvre de solutions de veille concurrentielles ou sectorielles.

Total, Air Liquide, Airbus… difficile de trouver une entreprise du CAC 40 qui n’utilise pas peu ou prou SharePoint dans l’une ou l’autre de ses divisions. Cela étant, son emploi reste souvent axé sur son usage d’origine pour les applications collaboratives documentaires.

Notons par ailleurs qu’il existe un club utilisateur particulièrement actif, l’UGSF (User Group SharePoint France), ouvert à tous. Il se réunit selon un rythme d’environ six sessions par an, dans les locaux de Microsoft, et propose des sessions fonctionnelles et techniques sur l’ensemble des sujets liés à SharePoint.

Dans cette fiche, nous vous proposons de découvrir comment utiliser SharePoint pour mettre en œuvre une plate-forme de veille concurrentielle simple et efficace.

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !