#

Evitement

Evitement dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Evitement dans les livres blancs


Evitement dans les conférences en ligne


Evitement dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2012
  • |
  • Réf : G2043

Bilan environnemental des solutions de valorisation des pneus usagés non réutilisables (PUNR)

encadré  2 ). Prise en compte des impacts évités par la valorisation La valorisation des PUNR... en cimenterie, la substitution des pneus aux combustibles traditionnels permet : d’éviter les étapes d...  » de la valorisation sont comptabilisés sous forme d’ impacts évités . L’intégralité des bénéfices environnementaux... ’attribution des impacts évités correspond à la pratique dominante dans la mise en œuvre de l’ACV...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 1997
  • |
  • Réf : M1160

Traitements thermiques des aciers inoxydables. Guide de choix

coût, le but principal, amélioration des qualités, tout en évitant ou minimisant les effets secondaires... des impératifs suivants : austénitisation la plus complète possible pour éviter la ferrite δ formée... poussée du métal ( P  > 21), il faudra éviter tout passage accidentel au-dessus du point Ac 1... ’autres impératifs interviendront dans le choix de la température de recuit (éviter la sensibilisation...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2013
  • |
  • Réf : M3638

Fonderie d’aluminium : défauts et conception des pièces

de défauts et leurs origines, les moyens de réparation, les règles de conception permettant de les éviter... sous pression  : bien respecter les pressions d'injection prévues pour éviter les effets de surpression... pour éviter leur déplacement sous la poussée d'Archimède ; assurer un remmoulage précis par repères... des filtres ; éviter les turbulences au remplissage par une conception correcte des systèmes de coulée...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 juin 2014
  • |
  • Réf : 1308

Mise en œuvre de la méthode de la valeur acquise sur les projets : apports et pièges à éviter

Vous êtes chef de projet et votre entreprise vous demande de mettre en œuvre une nouvelle méthode pour suivre l’état d’avancement de votre projet : la méthode de la valeur acquise. Vous lisez la procédure, commencez à mettre en œuvre le processus avec le planificateur et le gestionnaire des coûts du projet et vous vous dites que cette méthode est extraordinaire car elle va vous permettre de complètement piloter votre projet.

STOP. Il est temps de faire une pause et de rester réaliste. Premièrement, la méthode de la valeur acquise ne peut en aucun cas vous permettre de piloter votre projet car, pour piloter une « formule 1 », vous avez besoin d’un volant. Or dans le cas présent, on ne vous fournit que le compteur de vitesse et le compte-tours. La méthode de la valeur acquise vous présente l’état de votre projet, c’est un indicateur ; en aucun cas, elle ne vous fournit les leviers pour maintenir ou corriger la trajectoire pour arriver à destination. De plus, pour que l’indicateur fournisse une représentation fidèle de la réalité de la situation à un instant T, il est essentiel d’avoir correctement étalonné le compteur et de s’être assuré qu’on est bien dans le domaine de valeurs dans lequel le compteur fournit des informations pertinentes.... L’objectif de cette fiche est précisément de vous donner des clés afin d’utiliser au mieux cette méthode.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 01 avr. 2015
  • |
  • Réf : 1431

L’accréditation : conseils et erreurs à éviter pour l’obtenir

Les laboratoires d’étalonnages ou d’essais souhaitant faire reconnaître leur compétence doivent obtenir l’accréditation auprès de l’organisme d’accréditation national. L’obtention de cette accréditation est un processus complexe qui peut s’avérer difficile à appréhender.

L’objectif de cette fiche est de donner, aux laboratoires candidats à l’accréditation, des conseils ainsi que de présenter les pièges à éviter afin de faciliter l’obtention de l’accréditation.

  • Par quoi commencer ?
  • Quel accréditeur choisir ?
  • Comment définir le champ d’accréditation ?
  • Qui consulter en cas de besoin ?
  • Quelles sont les étapes essentielles ?
  • Comment préparer l’évaluation externe ?
  • Que faire après l’évaluation externe ?

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 26 janv. 2016
  • |
  • Réf : 1534

Réunion préparatoire d’analyse des parties prenantes

L’analyse des parties prenantes est habituellement effectuée en se concentrant sur les parties prenantes internes et externes impactant le projet ou impactées par le projet. Or, la complexité des projets fait qu’il existe un nombre très élevé de parties prenantes potentielles. Toutes ne seront pas retenues en tant que telles dans le projet. Le choix doit se faire en fonction de la pertinence. Les critères de sélection habituellement utilisés sont l’intérêt et le pouvoir.

Ces critères sont certes utiles, mais dans la pratique ils s’avèrent trop simplistes. Une des conséquences de critères trop simplistes est que l’organisation projet se concentre sur ce qui facilite et réduit la complexité là où elle est particulièrement nécessaire. La restauration de cette complexité se fait donc par un travail sur la position de l’organisme en charge du projet. Elle doit lui permettre de prendre conscience de ses propres critères, de ses propres forces et faiblesses, de ses points aveugles, de sa représentation du monde et de ce qui est important à ses yeux.

En effet, ces aspects influencent fortement le processus de sélection des parties prenantes. Le risque est donc que la sélection se fasse de façon partiale. Or, l’oubli d’une partie prenante pertinente a des impacts majeurs sur le projet.

Il est donc important de préparer l’analyse des parties prenantes par une réunion destinée à répondre aux questions suivantes :

  • Quels sont les critères de sélection des parties prenantes ?
  • Comment ces critères sont-ils liés à notre propre vision de ce qui est important ?
  • Que risquons-nous de ne plus percevoir en appliquant ces critères ?

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !