#

Habitation

Habitation dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Habitation dans les livres blancs


Habitation dans les conférences en ligne


Habitation dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2020
  • |
  • Réf : TBA2526

Équipements sanitaires des maisons individuelles

Dans les années 1950, les appareils sanitaires étaient essentiellement en grès émaillé, en porcelaine vitrifiée et en fonte ; les choix étaient relativement limités. Depuis, le choix des appareils s’est considérablement enrichi. Si les fabricants sont sensiblement les mêmes qu’à l’époque, leur catalogue n’a plus rien à voir. De nouveaux matériaux sont apparus (l’acier, l’acrylique, le verre, etc.), la technologie ainsi que les robinetteries ont énormément évolué, et de nouveaux matériels pour les WC (WC suspendus, réservoirs de chasse encastrés, sanibroyeurs), les baignoires (d’angle, balnéo), les douches et les cabines de douche, les éviers (pour PMR), les lavabos (bac à poser), entre autres, permettent de faire des choix très vastes.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2020
  • |
  • Réf : TBA2531

Distribution d’eau froide, d’eau chaude et de gaz dans une maison individuelle

Pour alimenter les appareils en eau froide, eau chaude et gaz, il est nécessaire de disposer d’un réseau de canalisations. Ce réseau peut être réalisé avec des canalisations en différents matériaux : acier galvanisé, cuivre, multicouche, PER et PEHD. L’alimentation en eau froide d’une maison individuelle peut être fournie par la distribution en eau de la ville ou par un puisage (forage) en utilisant le tube PEHD jusqu’au robinet placé à l’intérieur de la maison pour l’eau froide. L’alimentation en eau chaude est acheminée depuis l’appareil de production de l’eau chaude. L’alimentation en gaz peut être fournie par le gaz de ville, mais pour les maisons isolées, il est nécessaire d’installer soit des bouteilles de butane à l’intérieur, soit des bouteilles de propane ou une citerne en aérien ou enterrée pour du gaz propane à l’extérieur. Le choix des matériaux des canalisations est fonction de la pièce à équiper. En sous-sol, l’installateur pourra installer du tube galvanisé, le moins cher ; attention toutefois à la réglementation concernant les liaisons en cuivre ou en acier galvanisé et à la corrosion du tube en acier galvanisé. Pour l’intérieur, l’installateur proposera soit des canalisations en tube en cuivre, en multicouche ou en PER. Les assemblages sont importants car le tube en cuivre avec des raccords à souder par capillarité sont discrets, ce qui n’est pas le cas avec des raccords à sertir ou à visser. La production d’eau chaude peut être produite par différents matériels plus ou moins économiques en énergie.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2020
  • |
  • Réf : TBA2536

Évacuation des eaux usées, eaux vannes et eaux pluviales dans une maison individuelle

Le système d’évacuation des eaux usées, eaux vannes et eaux pluviales d’une maison est indispensable à son bon fonctionnement, sain et durable. Il y a trois sortes d’eaux à évacuer : les eaux usées, peu chargées en matières polluantes, qui proviennent exclusivement des cuisines et des salles de bains (éviers, lavabos, douches, baignoires, lave-vaisselles, lave-linges et sèche-linges) ; ce sont les eaux ménagères ou eaux grises ; les eaux vannes, qui proviennent exclusivement des toilettes, appelées aussi eaux noires ;en sous-sol, en vide sanitaire ou enterrés, les deux réseaux se réunissent dans un même collecteur qui les conduit jusqu’au tout-à-l’égout ou à la fosse toutes eaux ; les eaux pluviales, provenant de la toiture, recueillies par les gouttières, ne sont pas des eaux usées ; elles sont évacuées sur le terrain, collectées en transitant par la cuve d'un récupérateur d'eau, enterré ou aérien. Elles sont évacuées dans l’égout s’il accepte les eaux de pluie, ou si le réseau possède un circuit pour eaux pluviales.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 04 avr. 2011
  • |
  • Réf : 0064

Faire le lien entre le règlement sanitaire départemental RSD et la réglementation ICPE

Votre installation n’est pas classée selon la nomenclature ICPE mais le règlement sanitaire départemental (RSD) vous est applicable.

  • De quoi s’agit-il ?
  • Comment s’articule cette réglementation avec les installations classées pour la protection de l’environnement ?

Si votre installation n’est pas classée, vous êtes tenu de respecter le règlement sanitaire départemental (RSD). Il est donc nécessaire de comprendre à quoi correspond cette réglementation.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 avr. 2014
  • |
  • Réf : 0080

Comprendre l’articulation de la réglementation ICPE avec les autres réglementations

Votre installation est soumise à la réglementation des ICPE, qui a pour principal objet la protection de l’environnement. Vous vous interrogez sur l’articulation de cette réglementation avec les autres réglementations environnementales mais également celles du travail, de l’urbanisme, des établissements recevant du public (ERP).

  • Êtes-vous soumis à chacune de ces réglementations ?
  • Êtes-vous obligé de demander plusieurs autorisations pour ouvrir et faire fonctionner votre installation ?
  • Avez-vous plusieurs interlocuteurs au sein de l’administration ?

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 29 juin 2012
  • |
  • Réf : 0787

Identifier les risques de mises en cause de la responsabilité personnelle en cas d’atteinte à l’environnement

La fonction d’exploitant renvoie à l’exercice du pouvoir au sein de l’installation, dans le domaine des ICPE : pouvoir de décision, pouvoir de gestion et pouvoir de représentation.

Vous êtes donc la première personne responsable vis-à-vis de l’administration et des tiers, qu’il s’agisse de la responsabilité administrative, de la responsabilité civile ou de la responsabilité pénale.

Cette mise en cause peut impacter votre patrimoine personnel. Lorsqu’un dirigeant est responsable personnellement, il doit en effet payer les frais de procédure et de défense ainsi que les condamnations pécuniaires sur ses biens propres.

Les conséquences de la mise en cause de votre responsabilité personnelle dépendent cependant du choix effectué pour l’exercice de votre activité :

  • soit vous êtes déclaré comme entrepreneur individuel ;
  • soit vous avez créé une société.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !