#

Micro-organisme : définition et propriétés

Nom générique donné à tous les organismes invisibles à l'œil nu (bactéries, levures, moisissures, virus, etc.). Ce terme tens à remplacer celui de microbe. Ils se subdivisent en protistes supérieurs (eucaryotes) et en protistes inférieurs (procaryotes).

Micro organisme dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Micro organisme dans les livres blancs


Micro organisme dans les conférences en ligne


Micro organisme dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 2020
  • |
  • Réf : BIO630

Phages et biotechnologies

Les phages sont probablement les entités biologiques les plus diversifiées et abondantes sur Terre. Ces virus de procaryotes représentent une manne biotechnologique conséquente qui a été exploitée dès leur découverte en 1915. Ces applications touchent des secteurs industriels extrêmement variés comme l'agronomie, l'agroalimentaire, le biomédical et tant d'autres en devenir. Cet article propose de revenir sur le succès biotechnologique des phages. Tout d'abord l'accent sera donné sur les raisons de ce succès, c’est-à-dire, "l'inventivité" biologique et écologique des phages. Par la suite, un tour d'horizon des différentes applications biotechnologies concrètes sera exposé.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2020
  • |
  • Réf : COR1520

Stratégies de développement de revêtements antisalissures marines

Lorsqu’une surface est immergée, un phénomène de « fouling » apparaît : une colonisation spontanée par des microorganismes a lieu. Les conséquences de son développement sur les surfaces immergées sont catastrophiques. Pour y remédier, des peintures dites « antifouling » sont utilisées depuis le début du XX e siècle. Cet article présente les différentes stratégies utilisées en 2020. Les deux premières sections sont consacrées aux deux principaux mécanismes utilisés : les revêtements à libération de biocides et les revêtements à effet de surface. Les deux dernières sections portent sur les nouvelles stratégies développées pour limiter l’impact sur l’environnement : les revêtements hybrides et revêtements topographiés.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2021
  • |
  • Réf : GE1085

Champignons symbiotiques au service d'une forêt durable

En forêt, les champignons mycorhiziens établissent une symbiose mutualiste avec les racines des arbres. Ils influencent la vigueur et l'état sanitaire de leur hôte et la pérennité des écosystèmes forestiers. Cet article résume les connaissances actuelles sur la biologie et l’écologie des champignons mycorhiziens. Il décrit les facteurs qui influencent la composition et la dynamique des communautés mycorhiziennes et il aborde le fonctionnement des réseaux mycorhiziens. Il insiste sur l’intérêt de développer la mycorhization contrôlée en trufficulture et dans le cadre d’une gestion raisonnée des forêts sous contraintes climatiques.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 02 mars 2017
  • |
  • Réf : 0044

Choisir un organisme de contrôle

Vous ne pouvez pas faire appel à n’importe quel organisme pour le contrôle de vos installations soumises à déclaration avec contrôle périodique. La réglementation fixe certaines obligations en la matière.

  • Comment choisir votre organisme de contrôle ?
  • Quels sont les critères à prendre en compte pour le choisir ?

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • Réf : 1170

Comment se traduit l’action localisée des substances chimiques sur l’organisme ?

L’action toxique locale d’une substance chimique peut se traduire par une action néfaste localisée à l’endroit de contact avec l’organisme (voies respiratoires, peau, œil).

Elle est le résultat de contacts accidentels et limités dans le temps à concentrations/doses élevées.

La tolérance locale est un problème d’innocuité à court terme.

Il vous faut comprendre les mécanismes d’irritation et de corrosion respiratoire, cutanée et oculaire afin de savoir choisir les tests qui permettront d’évaluer le danger d’irritation et de corrosion. Vous pourrez ainsi procéder au classement et à l’étiquetage des substances chimiques et mettre en place les moyens de prévention adaptés.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 11 juin 2014
  • |
  • Réf : 1176

Toxicité systémique : organes cibles, le système nerveux

Le fonctionnement du système nerveux peut être perturbé sous l’action d’éléments chimiques comme les métaux lourds, et de composés chimiques comme les solvants. Cette fiche vous permettra de connaître l’impact des xénobiotiques sur le système nerveux, et d’en déduire les conséquences.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !