Logo ETI Quitter la lecture facile

48 coeurs pour un processeur made in Intel

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Les chercheurs des Intel Labs viennent d'annoncer la mise au point d'un processeur expérimental qui regroupe 48 coeurs de traitement totalement programmables. Un record pour Intel qui ouvre de nouvelles perspectives.

Repousser toujours un peu plus loin les limites en matière de performances des processeurs, et plus largement du matériel informatique. Une course dans laquelle Intel vient de marquer un point important. Les chercheurs des Intel Labs de Bangalore (Inde), des Etats-Unis et d’Allemagne viennent d’annoncer la mise au point d’un processeur expérimental qui regroupe 48 coeurs de traitement totalement programmables. Baptisée  » Single-chip cloud computer « , cette puce de silicium possède ainsi dix à vingt fois plus de moteurs de traitement que la plupart des processeurs Intel qui existe actuellement. Un record pour la société. Au delà, elle dispose également d’un réseau intégré à haute vitesse qui relie les coeurs pour optimiser le partage d’informations et d’un système de gestion électrique qui permettent à l’ensemble du processeur de travailler très efficacement avec une puissance d’à peine 25 watts au ralenti et de 125 watts à pleine puissance, soit l’équivalent des processeurs actuels.  

Voir la vidéo
Bien sûr, ces équipes n’en sont qu’au stade du prototype. Mais cette innovation ouvre de nouvelles perspectives. L’objectif, à long terme, est de doter les futurs ordinateurs d’applications logicielles inédites et de transformer les interfaces homme- machine. Ainsi, un ordinateur doté de ce processeur pourrait avoir les capacités de traitement nécessaires à l’intégration d’une fonction  » vision « . Plus besoin de clavier, de télécommandes ou de manettes pour interagir avec la machine. Les gestes pourraient suffirent et pourraient être reproduits à l’identique dans un univers virtuel (achat de vêtements, jeux) ou dans un autre lieu via un robot (chirurgie à distance).De même, grâce à leur réseau intégré à haute vitesse et à leur système de gestion électrique, ces puces permettent d’imaginer des centres de données virtuels plus économes et surtout, plus efficaces en matière de traitement des informations. Au lieu de se déplacer de plusieurs dizaines de mètres, les paquets de données n’ont qu’à se déplacer de quelques millimètres sur la puce.Afin d’approfondir les recherches nécessaires au développement de ce prototype, Intel prévoit de fabriquer une centaine de ces puces expérimentales qu’il devrait distribuer, pour leurs usages, à des centres de recherche privés et universitaires. L’objectif étant l’élaboration d’applications logicielles et de modèles de programmation pour les futurs processeurs multi-coeurs. L’un des premiers bénéficiaires de ce programme est d’ailleurs l’école polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ).  Lien utileToutes les informations sur le site d’Intel A.L B

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !