Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Aérogel de silice : le plus isolant des super-isolants enfin commercialisé !

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

La société Enersens a débuté la production de quantités pilotes d’aérogel de silice.

« Depuis que la société a été créée en 2010, nous avons travaillé à développer l’activité aérogel de silice et superisolants.

La phase de développement est maintenant achevée et nous débutons celle de commercialisation des granules de gel de silice » annonce Pierre-André Marchal, directeur d’Enersens.

Cette filiale du groupe PCAS (Produits Chimiques Auxiliaires et de Synthèse) a pour objectif d’augmenter progressivement sa production de façon à atteindre un taux nominal dès 2014.

Une échéance à très court terme, mais si l’unité industrielle de plusieurs centaines de m² reste à bâtir, les outils de production permettant une production de masse sont déjà opérationnels.

La mise au point de cet outil industriel est issue d’une collaboration entre PCAS, le Centre Energétique et Procédés (CEP) et Mines ParisTech.Alors que les premiers contrats sont tournés vers les mortiers isolants, les avantages de l’aérogel de silice devraient rapidement lui ouvrir de nombreuses portes dans le secteur du bâtiment.

Par exemple, avec une conductivité thermique (λ) inférieure à 30 mW/m/K, les performances thermiques de ces mortiers à base de gel de silice sont bien supérieures au polystyrène expansé (λ =36 mW/m/K).

A titre de comparaison, la conductivité thermique de la laine de verre est de 40 mW/m/K.Mais revenons à l’aérogel de silice.

A cœur, ce matériau présente une conductivité thermique de 12 mW/m/K, et un lit de granule un λ <20. Des performances exceptionnelles qui en font un matériau de choix pour l’isolation. D’autant plus que les avantages de l’aérogel de silice ne se limitent pas à cela.

En premier lieu, l’aérogel de silice est fabriqué à partir de silice, un matériau très abondant sur Terre. De plus, cet aérogel est un matériau très stable en températures.

« Pour le marché de l’isolation, c’est un avantage certain. En cas d’incendie, il n’y a pas d’émission de gaz toxique par exemple. L’aérogel de silice est quasiment ininflammable ! » explique le directeur d’Enersens.

Autre propriété intéressante : cet aérogel est à la fois hydrophobe et perméable à la vapeur d’eau. Enfin, suivant la façon dont il est assemblé, les qualités thermiques restent stables au cours du temps.

« Pour donner un ordre de grandeur, après un vieillissement accéléré, si le λ était de 15, il déviera au maximum vers une valeur de 15.1 » chiffre Pierre-André Marchal.

Pour résumer, l’aérogel de silice permet aux professionnels de s’affranchir de nombreux problèmes des matériaux isolants actuels.

Après avoir déposé plusieurs brevets dont un sur la recette d’élaboration, Enersens continue de garder une longueur d’avance et travaille à développer de nouveaux matériaux. Parmi les pistes explorées, les matériaux liantés et ceux matelassés présenteront une conductivité thermique de 15.

Par Audrey Loubens, journaliste scientifique

 

Découvrez notre offre de formation Matériaux :


Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction

Les derniers commentaires


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !