Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Contrôle d’exposition au risque chimique

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Le décret n°2009-1570 du 15/12/2009 et l’arrêté du 15/12/2009 modifient le régime des contrôles d'exposition aux agents chimiques dangereux (ACD). Une circulaire de la Direction générale du Travail (circulaire DGT 2010/03 du 13/04/2010) complète ces textes.

L’objectif de cette réforme est de rationaliser le régime des contrôles techniques par une politique de recours à l’accréditation réglementaire (comme pour les vibrations en 2005, le bruit en 2006 et l’amiante en 2007).

Dans l’ancien dispositif, le champ d’application était restreint : seules 5 VLEP (valeur limite d’exposition professionnelle) étaient concernées :

  • 4 pour des agents CMR (cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques) : benzène, chlorure de vinyle monomère, plomb métallique et ses composés, poussières de bois) ;
  • 1 pour un agent non CMR : silice cristalline.

Les obligations des employeurs étaient limitées à :

  • un contrôle annuel pour les 4 agents CMR avec VLEP contraignante ;
  • un contrôle régulier pour les agents chimiques non CMR en cas de risque avéré.

Dans le nouveau dispositif, le champ d’application est étendu :

  • Depuis le 01/01/2010, 61 VLEP contraignantes (R. 4412-149) sont concernées dont 6 pour des agents CMR (benzène, chlorure de vinyle monomère, plomb métallique et ses composés, poussières de bois, fibres céramiques réfractaires et N,N-diméthylacétamide) ;
  • 43 VLEP indicatives seront concernées à partir du 1er janvier 2012.

Depuis le 1er janvier 2010, les employeurs doivent faire procéder à :

  • des contrôles d’exposition annuels pour les agents CMR avec VLEP réglementaire contraignante ;
  • des contrôles d’exposition annuels pour les agents chimiques non CMR avec VLEP réglementaire contraignante lorsque l’évaluation des risques a montré un risque non faible.

En cas de dépassement des valeurs limite indicatives, l’employeur devra procéder à une évaluation des risques effectifs, et s’il s’agit de valeurs contraignantes, il devra prendre immédiatement les mesures de prévention et de protection de ses salariés.

À compter du 1er janvier 2012, l’obligation de contrôle annuel par un organisme accrédité est étendue aux agents chimiques ayant une VLEP réglementaire indicative.

Plus d’information sur : http://www.inrs.fr

Par Céline Nectoux, ingénieur environnement CNRI

 

Les formations relatives au contrôle d’exposition au risque chimique :

Contrôle de l’exposition sur le lieu de travail

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !