Logo ETI Quitter la lecture facile

L’Actu de l’innovation

Datadock, le centre de données le plus écologique d’Europe

Posté le par La rédaction dans Environnement

Situé au centre de réseau européen de transmissions par fibre optiques, le Datadock de PlusServer AG qui est capable d’accueillir 50 000 serveurs, utilise des eaux souterraines à 12°C pour le refroidissement de ses systèmes informatiques. Résultat, 66% d’économie d’énergie par rapport à centre classique. Explications.

Les travaux de construction du centre de données Datadock de l’opérateur PlusServer AG, à Strasbourg,  ont débuté en 2009 et la mise en service au cours de l’été 2010. Ce site qui représente un investissement de 17 millions d’euros, peut accueillir 50.000 serveurs sur une surface de 4.200 m².  Particulièrement bien situé, à environ à 300 m de la frontière franco-allemande, il est situé au centre de l’Europe, sur l’’itinéraire principal des câbles européens en fibre optique. Avec une structure entièrement redondante MPLS et une capacité totale de 100 Gb, cet élément central relie le centre de données d’un coté aux réseaux de Francfort et, de l’autre, aux réseaux redondants vers Paris et Bruxelles. Ainsi, toutes les données sont transmises avec une performance optimale et une disponibilité sur Internet à tout moment.

Le réseau IP PlusServer global est défini par les systèmes autonomes (AS) 34088 et 8972 et basé sur un réseau de transmission optique, qui permet une capacité de transmission de technologie de pointe de plusieurs milliers de Gigabits par seconde. La connexion aux principaux sites IX (Internet Exchange) en Europe, en Asie et en Amérique permet à PlusServer de réaliser avec ses partenaires des peerings publics avec tous les principaux transporteurs IP, FAI et fournisseurs de contenu. Il existe également de nombreux points de peering privés.

Dès la phase de conception du Datadock, l’accent a été mis sur l’efficacité énergétique afin de protéger l’environnement et de diminuer les coûts de fonctionnement. La situation du bâtiment dans une des zones les plus riches en eaux souterraines d’Europe a influencé le choix de son emplacement. En effet, ces eaux donnent à l’opérateur la possibilité d’intégrer un système de refroidissement par puits innovant et écologique. De cette manière, la consommation d’énergie de Datadock a pu être maintenue à un niveau si faible qu’il a été  désigné comme le centre de données le plus écologique d’Europe.

Alors que, normalement, plus de 60 % de l’énergie sont être utilisés pour le fonctionnement du système informatique (serveur, stockage …), en plus de l’infrastructure du centre de données (en particulier le refroidissement), Datadock ne consomme que 21 % d’énergie, soit une économie de 66 %, ce qui représente plus de 25 millions de kWh d’énergie économisés par an lors d’une utilisation totale, ou presque 24 millions de kg d’émissions de CO2 en moins (l’absorption de CO2 de 119.000 arbres par an). L’association professionnelle allemande sur Internet « eco » a d’ailleurs attesté de la qualité écologique du Datadock en lui attribuant le eco Award 2010 comme meilleur centre de données alors que le Datacenter Star Audit lui attribuait la meilleure note possible, à savoir cinq étoiles.

L’air froid arrive dans les salles des  serveurs via des dalles perforées

Avec un excellent indice PUE (Power Usage Efficiency) de 1,21, Datadock est le centre de données ayant la plus faible consommation d’énergie d’Europe. Rappelons que l’indice PUE est établi afin d’évaluer le besoin en énergie global d’un centre de données à travers le besoin en énergie de l’équipement informatique (serveur, stockage, réseau, etc.). Un indice PUE de 1,0 signifie que l’ensemble de l’énergie utilisée dans le centre de données est dédiée à l’informatique. Chez Datadock, avec une valeur de 1,21, seulement 21% de l’énergie consommée lors du fonctionnement du centre de données est utilisé pour l’informatique, l’énergie moyenne utilisée dans les centres de données allemands étant de 60 %  (PUE 1,62), ce qui est une valeur plutôt satisfaisante en comparaison avec les autres pays. Cet indice PUE exceptionnel est notamment atteint grâce à l’utilisation de la géothermie pour le refroidissement qui représente la majeure partie de la consommation énergétique du fonctionnement d’un centre de données. Grâce au recours à des ressources en eaux souterraines de la région (il s’agit de l’une des régions les plus riches en eaux souterraines d’Europe) et du fait que ces eaux (12° C) n’ont pas besoin d’être refroidies, une grande quantité d’énergie est économisée.

Les eaux souterraines sont prélevées du sol, puis filtrées afin d’éviter les dépôts dans les conduits et finalement pompées dans le centre de données. Par le biais d’échangeurs de chaleur, elles sont utilisées dans le circuit de refroidissement qui alimente à son tour le système de climatisation en froid pour ensuite générer de l’air froid. L’air froid arrive dans les salles des  serveurs par le biais de dalles perforées dans ce que l’on appelle les galeries « froides ». De là, il est aspiré par la face avant des serveurs par le biais de leur système de ventilation interne. La face arrière des serveurs évacue seulement l’air chaud dans les galeries « chaudes ». Il est ensuite reconduit dans le circuit de refroidissement. Un logement du rack sert à guider la circulation de l’air vers les composants refroidis. Ainsi, la capacité de refroidissement nécessaire et donc la consommation énergétique sont minimisées. De plus, seuls les composants à faible consommation d’énergie les plus récents sont utilisés dans le centre de données, par exemple les transformateurs, les installations ASO et les climatiseurs. Ainsi, le système de climatisation de précision refroidit des grandes salles en consommant 60 % d’énergie en moins rapport aux systèmes de climatisation à compression classiques, et le système ASI utilisé présente le meilleur degré d’efficacité du marché (, jusqu’à 96 %). 

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !