Logo ETI Quitter la lecture facile

De l’importance d’une eau de process bien refroidie

Posté le par La rédaction dans Environnement

Grâce à une installation qui permet d´obtenir une température d’eau de process ajustable entre 18 et 28 °C, l´usine de production de Meple a réduit ses rebuts, augmenté sa productivité et gagné en souplesse de production. Explications.

L’usine française Meple SA (groupe familial canadien IKO) de Tourville la Rivière compte parmi les sites industriels européens les plus flexibles de la profession dans la fabrication de produits d’étanchéité pour toitures/terrasses et couverture. Cette unité de production largement automatisée est par ailleurs certifiée ISO 9001 (version 2000) par BVQI pour son système d’assurance qualité.Pour refroidir les produits bitumés après enduction, de l´eau froide est nécessaire en permanence. L´installation précédente, vieillissante, créait des soucis de légionelle dans la tour aéroréfrigérante qui était maintenue à un régime trop chaud, de l’ordre de 28°C. Pour accroître la productivité et avoir la possibilité de lancer de nouvelles productions en utilisant de nouvelles matières comme les films polyuréthane, Meple voulait disposer d´une eau à température ajustable de 18 à 28 °C et supprimer la tour de refroidissement.Le groupe CIAT a été choisi par Meple pour la fourniture le matériel nécessaire à cette nouvelle installation qui comporte trois sous systèmes :

  • un groupe d´eau glacée, PowerCIAT LX, de 900 kW de puissance qui assure la production du froid dès que la température extérieure est supérieure à 12 °C. Il offre une large plage de fonctionnement : de -15 ou -8 °C à 41 °C ou 50 °C suivant le fluide calorifique utilisé. Il se distingue par une efficacité énergétique excellente due à l´utilisation de fluides à haut rendement (R134a ou R407C), aux échangeurs optimisés à volume de fluide réduit, aux compresseurs performants, à la régulation de puissance en continue et au séparateur d’huile à 3 étages ;
  • un échangeur de chaleur, qui permet une séparation physique entre le circuit process (eau chargée et régime variable) et le circuit primaire de refroidissement ;
  • un module aéroréfrigérant « Free Cooling » de type Vextra, qui prend le relais du groupe froid dès que les températures extérieures sont inférieures à 12 °C. Il est alors inutile de faire tourner les compresseurs alors qu´il suffit d´utiliser le froid extérieur. Vextra permet de fournir ces besoins résiduels de façon économique, sans faire appel au circuit frigorifique, uniquement à partir de ventilateurs qui vont permettre d´utiliser l´air froid extérieur comme source frigorifique. Il est équipé d´un module de contrôle AEROConnect, en communication permanente avec le régulateur Connect du groupe froid. Les moto-ventilateurs du module Free Cooling sont utilisés en fonction des besoins et des conditions climatiques afin de toujours privilégier la production en mode « Free Cooling ». De 30 à 65 % de la puissance nominale du groupe sont alors fournis. L´efficacité énergétique atteint dans ces conditions un EER de 26 (puissance frigorifique délivrée divisée par la puissance électrique consommée). Dans le cas de l´installation de Meple, l´aéroréfrigérant consomme 34 kW quand le groupe froid consomme 184 kW.
« La consommation énergétique de l´installation est bien maîtrisée avec le système Vextra, c´est un point très important. De plus, la parfaite maîtrise de la température d´eau refroidie, a contribué à beaucoup réduire les rebuts de production. Nous avons également beaucoup gagné en souplesse de production » conclut Mr Andrejewski, le directeur du site. Marc CHABREUIL

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !