Logo ETI Quitter la lecture facile

Des dents de scie pour réduire le bruit des éoliennes

Posté le par La rédaction dans Environnement

Le bruit des éoliennes peut être réduit de moitié sans que cela ne cause de perte d'énergie. En effet, il est aujourd'hui possible d'équiper les pales des éoliennes de dents de scies. Ces dernières ont été conçues par Stefan Oerlemans, doctorant de l'Université de Twente et employé du laboratoire national d'aérospatial (NLR). Elles permettent entre autre de réduire de moitié les nuisances sonores liées au fonctionnement des éoliennes. Explications.

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/61348.htmLe bruit des éoliennes peut être réduit de moitié sans que cela ne cause de perte d’énergie. En effet, il est aujourd’hui possible d’équiper les pales des éoliennes de dents de scies. Ces dernières ont été conçues par Stefan Oerlemans, doctorant de l’Université de Twente et employé du laboratoire national d’aérospatial (NLR). Dans un premier temps, Oerlemans a étudié le bruit émis par les éoliennes, puis a utilisé ces observations pour concevoir les dents de scie et réduire de moitié les nuisances sonores.La rotation des pales des éoliennes s’accompagne d’un bourdonnement constant. Or ce bruit est souvent une nuisance pour les populations avoisinantes. De fait, non seulement les éoliennes ne sont jamais utilisées au maximum de leurs capacités, mais de plus, les projets d’implantation de nouveaux parcs sont souvent rejetés. Stefan Oerlemans a cherché les causes du bruit et a mis en place une solution pour réduire ces nuisances sonores de moitié, sans affecter la production énergétique. Pour parvenir à ce résultat, les pales ont été équipées à leur extrémité, sur le dernier quart de leur longueur, de bords en dents de scie.Pour réduire les nuisances sonores liées au fonctionnement des rotors, Oerlemans a d’abord recherché les causes de ce bruit mais également le mécanisme même de production du bruit de souffle des rotors. Pour ce faire, il a utilisé un système d’antenne acoustique, nécessitant de nombreux microphones, fixés sur des surfaces planes.

le bruit des engrenages est minime
En mesurant et en comparant le temps nécessaire au son pour être enregistré par les différents microphones, il a pu calculer l’origine du son avec précision. Ces mesures ont démontré que le bruit de souffle des rotors, pour beaucoup, est produit par la circulation de l’air entre les pales : le bruit mécanique des engrenages est, quant à lui, minime.Plus précisément, cette étude a permis de démontrer que la majeure partie du bruit était produite par les parties extérieures des pales, notamment lors de la partie descendante de leur rotation. Le souffle bruyant est ainsi causé par les brassages d’air autour des pales. Dès lors que des dents sont fixées sur les bords des pales, le bruit diminue de moitié.Cette innovation et les résultats qui en découlent font partie d’un programme plus général de recherche acoustique concernant l’aviation et les turbines. Oerlemans a ainsi prévu de continuer ses recherches et souhaite être en mesure, un jour, de développer des éoliennes silencieuses. Pour ses recherches, il s’inspire principalement du vol de la chouette : en effet, ce dernier est rendu silencieux par les plumes souples fixées à l’extrémité des ailes de l’oiseau. Dès lors, une rangée de dents sur le bord arrière des rotors devrait pouvoir réduire le bruit engendré par leur fonctionnement. Des tests en laboratoires ont déjà été effectués, mais des essais plus poussés sont encore nécessaires.Origine :BE Pays-Bas numéro 34 (25/11/2009) – Ambassade deFrance aux Pays-Bas / ADIT -http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/61348.htmMarine Condette est rédactrice pour les Bulletins Electroniques de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !