Logo ETI Quitter la lecture facile

Femme de ménage, métier à risque

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

L’emploi de nombreux produits nettoyants toxiques met en danger la santé des agents d’entretien.

Benzène, éther de glycol, acétone, autant de substances connues pour leur toxicité et pourtant manipulées quotidiennement par certaines catégories professionnelles. Parmi les plus exposées, les personnes en charge du nettoyage. De nombreuses études pointent les dangers de substances toxiques contenues dans les produits utilisés pour nettoyer. Une dangerosité connue et affichée sur les emballages via des images de tête de mort ou autres symboles effrayants. Des pictogrammes négligés, une dangerosité sous-estimée, mais des risques chimiques bien réels. Voici un petit tour d’horizon des dangers : les produits pour les vitres contiennent de l’ammoniaque, particulièrement irritant pour les voies respiratoires,  des éthers de glycols à l’origine de problèmes neurologiques ou respiratoires, les produits pour déboucher les canalisations regorgent d’acides, les détergents émettent des COV comme le formaldéhyde, connu pour être une substance irritante et cancérigène, certains désodorisants dégagent du styrène, neurotoxique possible…

Les femmes de ménages subissent comme facteur aggravant la répétition de l’exposition. Elles respirent et touchent ces substances dans des quantités non négligeables, et reproduisent ces gestes quotidiennement. Elles doivent donc faire face à une surexposition, aux conséquences pouvant être dramatiques. Dernier problème, les effets peuvent être multiplicatifs, les substances toxiques aggravant les dégâts les unes des autres. Annie Thiébaud-Mony,directrice de recherche à l’Inserm et spécialiste des problèmes de santé au travail, s’en alarmait auprès de nos confrères du site bastamag.net, déclarant que « le plus souvent, et notamment pour les molécules cancérogènes, les effets sont multiplicatifs. C’est à dire que le risque n’est pas multiplié par deux mais par 50 ! »

Plusieurs études ont caractérisé les dangers pour la santé de manipuler les produits ménagers, comme un accroissement du risque de développer de l’asthme, mais surtout des cancers, plus spécifiquement le cancer du sein et le lymphome non-hodgkinien pour les femmes.

Ces risques peuvent être réduits en respectant des précautions, comme l’utilisation de gants, faire attention à ne pas respirer au moment de l’ouverture du bouchon, ne pas utiliser de sprays, ne pas être trop maniaque…

Face aux risques, l’Inpes a même édité un petit guide sur les précautions d’emploi des produits ménagers, si courants et pourtant si toxiques.

Par Audrey Loubens, journaliste scientifique

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !