Logo ETI Quitter la lecture facile

La Toile : vers une mondialisation des avancées technologiques modernes

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

L'omniprésence des nouvelles technologies et le fort intérêt qu'elles suscitent aujourd'hui rend compte des possibles dérives de la société et de son influence auprès des civilisations. Explications.

Les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) jouent un rôle clé dans la société d’aujourd’hui, axée vers le développement durable en matière de communication, d’aménagement numérique des territoires, et d’innovations technologiques.

La promotion journalière publicitaire et numérique des dernières innovations technologiques sans cesse exposée, l’adoption devient quasi inévitable, menaçant dans certains cas l’intégrité de celui qui ne se mettrait pas au goût du jour et par extension, son comportement psychologique et sa santé. Un dernier cas l’illustre : suite à une publicité lui promettant 20 000 yuans, soit 2300 euros, en échange de l’un de ses organes, Zheng, chinois de 17 ans, s’est fait opéré dans une clinique à Chenzhou et a vendu un rein en vue de son goût démesuré pour l’iPad 2 qu’il ne pouvait se permettre financièrement.  A son retour au domicile familial, il revenait avec un iPad 2 et un Iphone. La mère, alertée par la valeur coûteuse de ces appareils, a découvert la vente de son rein au marché noir et a essayé de contacter celui qui l’avait opéré, mais sans suite. L’état de l’adolescent s’aggravant depuis l’intervention, elle a porté plainte.

Outre cette histoire reflétant les dérives de la société quant aux nouvelles technologies, d’autres cas pourraient supporter l’hypothèse selon laquelle les TIC et NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) pourraient représenter un danger vis-à-vis de la société, comme la question sur le caractère cancérigène des mobiles et smartphones.

Se plier aux nouvelles technologies et éradiquer les anciennes

Les structures organisationnelles évoluent, notamment avec le Cloud, la dématérialisation et l’Internet mobile. Les dernières technologies ne cessent de se complexifier, faisant employer des mesures radicales pour une meilleure collaboration des acteurs pionniers de l’information, une meilleure sécurisation des données et une planète connectée.

Dans cette optique, compte tenu des technologies récentes de la Toile incluant le nouveau standard HTML 5, l’éradication des anciens navigateurs devient une solution intéressante pour les entreprises IT. Ainsi, en accord avec ce mouvement, Google a récemment annoncé la dispense de l’accessibilité de certaines options de Gmail, Calendar, Docs, Talk et de ses sites par les anciens navigateurs tels qu’Internet Explorer 7, Firefox 3.5, Safari 3 et toutes les versions antérieures.

Les navigateurs « modernes » seront exploités par Google alors qu’en pourcentage, ils ne sont utilisés que par 17 % des internautes, selon StatCounter, ce qui incite voire impose les internautes à se mettre à jour et adopter les derniers explorateurs, faute de quoi de ne pas pouvoir disposer de ces services.

Il est maintenant légitime de se demander quelles seront les nouvelles mesures imposées par la société face à l’évolution croissante des NTIC, déshéritant les technologies actuelles utilisées en masse ?

Par Angélica Tavares Costa

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !