Logo ETI Quitter la lecture facile

Le groupe OK Go a encodé sa musique dans des brins d’ADN

Posté le par La rédaction dans Insolite

Séduits par ce nouveau support de stockage, les artistes d’un groupe musical ont choisi de vendre leur CD dans une fiole remplie d’ADN plutôt que sur CD.

Ce sera donc un album collector. Le dernier opus du groupe OK Go sort sous forme de brins d’ADN et ne pourra pas être écouté sans un arsenal technologique digne des plus grands laboratoires de recherche. Peu importe, il s’agit d’une démarche artistique. Pour fabriquer ce tout nouveau produit musical, les scientifiques ont converti le code binaire d’origine en séquence ADN composée des 4 éléments de base que sont les nucléotides adénine, cytosine, thymine et guanine. Une fois les brins d’ADN réordonnés, l’album est prêt.

Il sera vendu sous la forme d’une petite fiole contenant elle-même environ 100 000 exemplaires de l’album. 

Le groupe est un habitué des performances mêlant musique et nouvelles technologies. En 2011 le quatuor s’était associé à Google pour tourner un clip faisant la promotion du html 5.

Les Ok Go ne sont pas les premiers à utiliser de l’ADN pour stocker de la musique. Il ya  deux ans déjà paraissaient dans Nature les travaux des chercheurs de LEBM-Institut européen de bio-informatique.

Ceux-ci avaient réussi à stocker dans de l’ADN de l’information sonore et textuelle : 26 secondes du discours de Martin Luther King et 154 sonnets de Shakespeare.

Le codage de l’information repose sur le même principe de transcrire le code binaire en système à base de 4 briques unitaires. Pour cela, les scientifiques sont passés par une étape intermédiaire de codage ternaire avec des 0, des 1 et des 2. Surtout, ils ont envoyés l’ADN des USA à des scientifiques allemands qui ont réussit à lire l’information sans aucune erreur. 

Un premier succès qui a ouvert la voie de l’ADN comme système de stockage. L’avantage étant que l’ADN se conserve des milliers d’années contre seulement quelques centaines au mieux pour des supports comme le CD, le DVD ou une clé USB.

En attendant, si vous voulez écouter Hungry Ghost, des OK Go,  il va falloir investir dans un séquenceur ADN. 

Par Audrey Loubens

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !