Logo ETI Quitter la lecture facile

Les data centers du futur seront « verts »

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Au sein de la Silicon Valley bavaroise, T-Systems et Intel se sont alliés pour concevoir le data center du futur économe en énergie : DataCenter 2020. Présentation de ce projet très ambitieux.

Au sein de la Silicon Valley bavaroise, T-Systems et Intel se sont alliés pour concevoir le data center du futur économe en énergie : DataCenter 2020. Au sein du DataCenter 2020, T-Systems et Intel travaillent ensemble sur l’implémentation industrielle et l’automatisation des services ICT. Leur but est de proposer ces services sur le marché avec un maximum d’économies en énergie et en coûts. Lors d’une phase initiale à Euroindustriepark, les deux entreprises recherchent les meilleures conditions nécessaires à la création d’un data center vert. Les résultats serviront de base pour concevoir des nouveaux data centers écologiques, ainsi que pour améliorer les data centers existants.« Il s’agit du premier et du seul projet mondial, exclusivement dédié à l’optimisation énergétique au sein des data centers », déclare Olaf Heyden, membre du board de T Systems en charge des opérations ICT. « Dans le monde entier, la consommation d’énergie des data centers est à la hausse. Cette analyse va donc jouer un rôle clé dans la réduction des émissions de CO2 et des coûts. Et comme la protection de l’environnement est un sujet qui nous concerne tous, nous publierons les résultats de nos recherches en ligne ». Christian Morales, Vice President, Sales and Marketing Group, General Manager EMEA, Intel Corporation, souligne : « Dans un data center, les coûts annuels relatifs à l’énergie et au refroidissement peuvent être aussi élevés que les investissements en matière d’infrastructure IT. Pour le Data center 2020, T-Systems et Intel vont étudier et analyser les facteurs clés qui influent sur les coûts totaux d’un data center. L’objectif de notre recherche commune est d’élaborer un plan visant à développer, construire et faire fonctionner le « data center du futur ».Le Data Center 2020 offre une hauteur de plafond qui peut être portée 2,50 à 3,70 mètres, et un générateur de fumée qui rend les flux d’air visibles. L’environnement test, d’une surface de 70 m² environ, ainsi qu’une pièce équipée de la même taille, sont situés dans le data center de T-Systems. Intel fournit environ 180 serveurs pour le projet, alors que la division Grands comptes de Deutsche Telekom fournit l’infrastructure nécessaire pour les faire fonctionner. Environ 10 collaborateurs de chaque entreprise analysent les interactions de plusieurs éléments du data center, en considérant la problématique énergétique de façon globale n’incluant pas seulement les serveurs mais aussi des éléments comme les systèmes de refroidissement, la taille de la pièce, la hauteur des plafonds ou encore les circuits d’eau. L’investissement de T-Systems dans ce projet est de plusieurs millions d’euros. Ce projet permettra à T-Systems et Intel d’intégrer dans leurs propres data centers les découvertes réalisées. L’un de leurs objectifs est d’obtenir une valeur optimum d’efficacité électrique (Power Usage Effectiveness ou PUE) équivalente à 1,3 au sein des nouveaux data centers. Cette valeur correspond au ratio de l’énergie totale consommée dans un data center ramenée à celle des ordinateurs utilisés. Actuellement, les valeurs PUE pour le refroidissement des data centers grâce à la circulation d’air sont comprises, en moyenne, entre 1.7 et 1.8.Marc CHABREUIL

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !