Logo ETI Quitter la lecture facile

NIWeek 2015, day1 : le résumé en vidéo

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

[NIWeek 2015 en vidéo]

La NIWEEK 2015 a commencé hier à Auston au Texas. Ce grand rendez-vous de l'instrumentation de test et de mesure permet à National Instruments de présenter les grandes tendances du secteur ainsi que des applications innovantes, pour mieux cerner la transversalité de cette activité. Premier rendez-vous avec le keynote1, résumé par Richard Keromen, ingénieur test RF pour NI.

Le premier keynote de la NIWEEK s’est attardé sur l’Internet des Objets industriels. L’Internet des Objets est le concept selon lequel toute chose – homme ou machine – peut être connectée, mise en réseau, et fournir de l’intelligence. L’interdépendance croissante entre ces appareils nécessite des outils de plus en plus sophistiqués pour garantir non seulement la qualité d’un produit, mais également celle des informations transmises.

Après une présentation du contexte de ce premier keynote, Richar Keromen, ingénieur RF et tests chez National Instruments, nous présente différentes applications utilisateurs dévoilées lors de cette première journée.

  • L’internet des objets industriels, par National Instruments

 

Applications présentées lors du keynote 1

 

Guy Sauner, directeur du département aéronautique chez Clemessy, est monté sur scène pour présenter la version 2 de l’Iron bird.

L’Iron Bird permet de simuler le fonctionnement d’un avion dans sa totalité. Cela permet de tester la bonne marche de tous les éléments de l’avion et de ses capteurs.

Matériel National Instruments utilisé pour développer cette application : PXI, Verystand

 

  • Samsung et la 5G

Samsung travaille à l’amélioration de la bande passante sur la 5G. Voici comment :

Matériel National Instruments utilisé pour développer cette application : LabView communication design suite

 

 

  • Firefly Equipement : Maintenance préventive des machines agricoles

L’entreprise Firefly produit des machines agricoles connectées : Concrètement, les machines sont connectées – via internet – ce qui permet de contrôler l’état du parc en temps réel via des capteurs et de connaître la position, par exemple, de ces machines, pour améliorer l’efficacité de leur usage.

Matériel National Instruments utilisé pour développer cette application : CompactRIO

 

  • Rendez-vous demain pour une synthèse du second Keynote de la NIWEEK 2015, que vous pouvez regarder en streaming à partir de 15 h heure française en suivant ce lien : http://www.ni.com/niweek/livestream/

Par Pierre Thouverez

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !