Logo ETI Quitter la lecture facile

L’Actu de l’innovation

Ouverture à Craiova du premier laboratoire pour la mesure des radiations émises par les téléphones portables

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

La Roumanie vient de se doter d'un laboratoire indépendant chargé de mesurer les radiations produites par les téléphones portables. Objectif : évaluer les SAR indépendamment des données constructeurs et écarter tout appareil nocif pour l'homme.

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60986.htmLe premier laboratoire de Roumanie de mesure des radiations produites par les téléphones portables a été ouvert à Craiova. Dans l’Institut National de Recherche, Développement et Essais pour l’Electrotechnique (ICMET), toute personne peut se renseigner auprès de ce laboratoire pour savoir si l’utilisation quotidienne de ces appareils est nuisible, et quels pourraient être les effets de leur utilisation à long terme.Ce laboratoire a été conçu entre 2007 et 2009 comme une partie du projet SAREMF, financé par l’Autorité Nationale pour la Recherche Scientifique (ANCS).  » C’est un laboratoire indépendant qui appartient à un organisme de l’état et qui n’a pas d’accords avec les distributeurs ou les producteurs des téléphones portables « , a déclaré l’ingénieur Andrei Marinescu. 
Appareil de mesure des radiations SAR
Les spécialistes de Craiova vont collaborer avec l’Autorité Nationale pour l’Administration et la Réglementation dans les Communications (ANCOM). Et lorsqu’il y aura des doutes concernant le niveau du taux spécifique d’absorption des radiations électromagnétiques (SAR) de certains appareils, ceux-ci seront essayés dans le laboratoire. Plus précisément les études suivantes seront réalisées :
  • l’évaluation et la validation de la conformité aux normes européennes et internationales en vigueur des produits vendus ;
  • la réalisation d’études et d’essais comparatifs de niveau international (y compris la participation aux schémas d’intercomparaison) ;
  • la création des conditions de participation de la communauté scientifique roumaine au développement des systèmes de communications modernes à taux de pollution électromagnétique réduit dans le cadre de projets européens.
Il y aura enfin en Roumanie la possibilité de mesurer la valeur SAR indépendamment des données des constructeurs. Si dans un pays de l’Union européenne des analyses montrent qu’un type de téléphone portable n’est pas conforme aux normes européennes, les résultats seront communiqués aux autres pays où les essais seront refaits. Si les résultats sont les mêmes, des mesures seront prises pour retirer du marché ces portables. Pour en savoir plus : Institut National de Recherche, Développement et Essais pour l’Electrotechnique (ICMET)Source : http://www.HotNews.roRédacteurs : Mlle Adriana STOENESCU – Assistante et Traductrice, Coopération Scientifique, adriana.stoenescu@diplomatie.gouv.frM. Antoine CHOUINARD – Chargé de mission, Coopération scientifique, antoine.chouinard@diplomatie.gouv.frM. Michel FARINE – Attaché de Coopération Scientifique et Universitaire, michel.farine@diplomatie.gouv.frOrigine : BE Roumanie numéro 6 (29/10/2009) – Ambassade de France en Roumanie / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60986.htmImage : bulletins-electroniques.com/actualites/60986. Crédit : Andrei Marinescu

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !