Logo ETI Quitter la lecture facile

Un TMS dope le taux de service de France Air

Posté le par La rédaction dans Entreprises et marchés

Spécialiste des systèmes de traitement d’air, France Air a optimisé sa logistique en se dotant d’une  solution TMS qui, interfacée en EDI avec ses plus importants transporteurs, gère l’ensemble des flux aval et directs fournisseurs, calcule les tarifs, affrète les transporteurs, envoie les ordres de transport, de groupage, édite le document en automatique…

Pour France Air, leader français de la conception et de la distribution de matériel aéraulique pour les bâtiments et les cuisines professionnelles, le service client est un véritable engagement. Dans cette optique, le spécialiste de la conception et distribution de systèmes de traitement d’air (ventilation, filtration, chauffage…) poursuit l’optimisation de son système d’information en recherchant la solution la mieux adaptée pour chaque « métier » de l’entreprise : logistique, comptabilité, transport… « Pour chaque activité, nous faisons le choix de solutions « best of breed » », indique Olivier Davoine, Directeur Supply Chain France Air. S’agissant du transport, la PME a choisi la solution DDS Shipper du leader français du TMS (Transport Management System), DDS Logistics.

L’organisation logistique France Air repose sur une plate-forme centrale à Beynost (12 000 m2) près de Lyon  et 13 comptoirs régionaux répartis dans toute la France. Ce schéma permet la distribution des produits fabriqués par ses fournisseurs, principalement dans l’hexagone et l’Europe de l’Ouest. Quotidiennement, 400 livraisons sont réalisées à destination de ses clients installateurs dans toute la France. Près de 80% de ces flux sont constitués de messagerie, monocolis et d’express. Des accords nationaux ont été passés avec de grands transporteurs pour ces flux. « Pour les lots, camions complets et livraisons directes des fournisseurs aux clients, nous devons affréter avec la complexité des points de livraisons sans cesse différents en fonction des chantiers », précise Olivier Davoine.

La mise en place de DDS Shipper permet désormais de gérer l’ensemble des flux aval et directs fournisseurs. La solution calcule les tarifs, affrète les transporteurs, envoie les ordres de transport, de groupage, édite le document en automatique… Interfacée en EDI avec ses plus importants transporteurs, France Air peut avoir une vision pertinente du trafic et des expéditions. La solution permet également de mesurer leur taux de service : « Avec DDS Shipper, nous avons une vision globale sur les prix et les prestations des transporteurs, la vérité des chiffres. Nous mesurons le respect de leurs engagements, sur le délai le plus court. Entre nos calculs et ceux des transporteurs, il pouvait y avoir une différence sensible. »

Outre l’automatisation des tâches, certaines fonctions, à l’instar de la « prise de rendez-vous » et « l’édition d’étiquettes codes-barres », s’avèrent désormais des avantages de poids dans le service client et la relation avec les transporteurs. La première permet de signifier au transporteur un impératif fort d’horaires sur la livraison : « Pour l’installation de matériels sur un chantier d’immeuble, des rues peuvent être bloquées. La fonction va donc alerter le transporteur sur le fait qu’il doit intervenir dans un créneau horaire défini », précise Olivier Davoine. La seconde fonction permet aux transporteurs de gagner du temps et de réduire les risques d’erreur de livraison. Posées sur le colis, au moment du chargement, des étiquettes avec code-barres, directement lisibles par les transporteurs, permettent de renseigner le type de flux (messagerie, express…), tout en intégrant le plan de transport avec les différentes étapes pour arriver à destination… « Avec ce système, les transporteurs n’ont plus à ré-étiqueter les colis sur leurs plateformes. Ils savent exactement quel chemin doit parcourir la marchandise. Cela leur fait gagner du temps et évite les erreurs. Certains transporteurs nous ont même proposé des rabais si l’on adoptait ce système avec eux », confie Olivier Davoine.

La prochaine étape concernera la mise en place du module Contrôle Factures. Une nouvelle brique pour améliorer le service client.
 

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !