Conférences en ligne : direct et replay

Entreprises et marchés REPLAY

Peut-on transformer sans écouter ?

Jeudi 3 Novembre 2016 De 19h00 à 20h00

Vous souhaitez partager cette conférence en ligne ?   

Facebook Twitter Linkedin

Aujourd'hui, nous savons que peu de projets de transformation atteignent les résultats attendus. A ce sujet, des études menées par des cabinets de conseil tels que Arthur D. Little et McKinsey & Co mettent en avant un ratio de 85% d'échec pour ces projets. Et pourtant, il y a unanimité au sein des entreprises sur la nécessité de se réinventer pour faire face aux mutations des marchés, ou en matière sociétales et technologiques. Et ce au risque de perdre leurs avantages concurrentiels voire de disparaître. Dès lors, on peut légitiment s’interroger sur un tel taux d’échec. Pourquoi les organisations et en particulier les Hommes qui les composent ne parviennent-ils pas à mieux appréhender le changement ?

Philippe Dumet

« Je suis co-auteur de la méthode ACE qu’on va vous présenter. Je travaille également chez Alstom, je m’occupe d’un business en Europe centrale et je donne régulièrement des cours à HEC, Néoma et au CNAM. »

Seth Belhani

« On travaille sur les projets de transformation. Je suis co-auteur du livre aussi, c’est dans ce cadre-là qu’on a formalisé cette démarche qu’on appelle la méthode ACE qu’on va essayer de vous présenter dans un délai extrêmement court, qui est d’une demi-heure.

Cette présentation est articulée sur trois chapitres. Le premier est le cadre, quelque part pour préciser ce qu’on entend par transformation. Le deuxième c’est une étude de cas qui sera présentée par Philippe dans laquelle il y a la méthode ACE qui a été déployée. Enfin le troisième cas c’est la reprise de la démarche avec un focus sur les points qui font quelque part la signature. Pourquoi cette démarche est innovante et différente des autres.

Le terme transformation est un terme aujourd’hui répandu. On entend parler de transformation dans les médias. Il y a presque tous les gens qui parlent transformation, ceci étant, nous faisons une petite différence entre transformation, réorganisation, changement, restructuration. Ce sont des termes qui paraissent similaires mais pour nous ils ne le sont pas. L’ensemble de ces évolutions fait appel à des changements mais derrière les activités ne sont pas les mêmes. Pour nous une restructuration elle est en générale menée lorsqu’on remet en question des produits ou des activités, lorsqu’on voit par exemple que l’on veut se focaliser sur un marché ou un produit et on se sépare quelque part d’une partie de l’activité lorsque ces démarches de restructurations ont un impact en général assez fort sur le bilan. La réorganisation en revanche, ce sont des évolutions des entreprises et des organisations qui ont un faible impact sur les bilans des entreprises. Et on est en général sur de l’optimisation  des manières de faire, comment faire mieux, comment augmenter la productivité avec ce qu’on a. En revanche la transformation, c’est la manière de se réinventer, c’est-à-dire qu’on se pose la question aujourd’hui dans presque tous les groupes de savoir  comment on peut rester leader dans son marché en repensant notre manière de faire et en repensant la méthode de faire.

Donc la méthode que nous allons  vous présenter tout à l’heure est une méthode qui s’organise sur la conduite du changement, et qui par son ampleur  fait que l’on voit nettement les différences sur les résultats obtenus avec cette méthode. »