Livres blancs en téléchargement gratuit

Pour accompagner vos abonnements aux ressources documentaires et services, les Éditions Techniques de l'Ingénieur vous offrent les dossiers spéciaux de la rédaction sur des sujets variés, à télécharger gratuitement.

Drones industriels : peuvent-ils faire redécoller l'économie française ?

Publié en janvier 2017

La « dronisation » de tous les pans de l’industrie française est récente, mais connaît une croissance forte. Assez forte pour relancer certains secteurs en crise ?

 

SOMMAIRE

QUELS DRONES POUR QUELS SECTEURS INDUSTRIELS ?

LES DRONES VONT-ILS RÉVOLUTIONNER L’AGRICULTURE ?

Les drones, avenir de l’agriculture ? Le potentiel des multirotors semble quasiment illimité. Et les agriculteurs ne s’y trompent pas, en utilisant de plus en plus ces robots volants pour mieux gérer leurs exploitations. Selon un rapport du cabinet d’audit PwC, le marché potentiel pour les drones agricoles avoisine les 30,5 milliards d’euros. Pour Bank of America Merrill Lynch, l’agriculture pourrait représenter 80 % du marché des drones commerciaux dans un futur proche, jusqu’à générer 82 milliards de dollars d’activité économique aux États-Unis, entre 2015 et 2025…

 

LES DRONES, AU SERVICE DU BTP, DES MINES ET DES CARRIÈRES

S’ils sont encore difficiles à utiliser en ville (notamment pour le bâtiment), les drones présentent un grand potentiel dans le domaine des grands chantiers, des mines et des carrières. Selon SenseFly, le bâtiment, les mines et les carrières sont “le secteur le plus porteur” pour les drones. Idem selon Emmanuel de Maistre, CEO de Redbird, l’un des principaux opérateurs de drones civils en France, qui estime que “c’est dans la construction et l’industrie minérale que les solutions existantes sont les plus abouties”, soulignant “l’énorme valeur ajoutée” des drones pour les gestionnaires de chantiers.

 

LES DRONES, UN ATOUT POUR L’ÉNERGIE ET LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

Les UAV s’avèrent très utiles dans le secteur de l’énergie et des énergies renouvelables. Ils permettent à des entreprises comme EDF, Véolia ou Bouygues, d’inspecter des panneaux solaires ou des barrages, mais aussi d’approcher au plus près des zones dangereuses, comme des plates-formes offshore, des centrales nucléaires et des éoliennes.

 

DES DRONES POUR SURVEILLER LES RÉSEAUX

Les drones, au service des réseaux, qu’ils soient électriques ou ferrés ? Pour les opérateurs de réseaux, les UAV permettent d’inspecter des milliers de kilomètres de câbles électriques, de lignes de trains ou de gazoducs, à moindres frais, plus efficacement et en toute sécurité. Le gros de l’utilisation actuelle des drones dans l’industrie a lieu dans le cadre d’activités risquées et coûteuses, comme l’inspection de lignes à haute tension et de réseaux électriques. Automatisés, les UAV permettent aux grands opérateurs français de réseaux d’inspecter des milliers de kilomètres d’installations sans arrêter leur exploitation, tout en réduisant les risques d’accident, ainsi que le coût de leurs opérations de surveillance.

 

 

QUELS OBSTACLES À LA GÉNÉRALISATION DES DRONES INDUSTRIELS ?

“AVEC LES DRONES, L’INDUSTRIE ENTRE DANS UNE NOUVELLE ÈRE”

Rodolphe Jobard, auteur de “Drones, la nouvelle révolution”, est le fondateur-directeur de Dronea, une société de prestation de services de drones pour l’industrie. Il a travaillé pour EDF, où il a expérimenté l’usage des drones pour les chantiers.

 

DRONES PROFESSIONNELS : FAUT-IL REVOIR LA RÉGLEMENTATION ?

Faut-il revoir la réglementation pour permettre un usage plus grand des drones dans l’industrie ? Si la France a simplifié les procédures en 2016, les restrictions freinent encore trop l’usage des UAV en ville, mais aussi dans les zones non peuplées, quand il s’agit du “hors-vue”.

Vous souhaitez partager ce livre blanc ?    Facebook Twitter Linkedin
Chargement

Merci de patienter ...