Article

1 - OBTENTION DES DÉPÔTS DE NICKEL CHIMIQUE

2 - COMPOSITION ET STRUCTURE

3 - PROPRIÉTÉS PHYSIQUES

Article de référence | Réf : M1566 v2

Dépôts de nickel chimique - Obtention et propriétés

Auteur(s) : Patrick BOTTARI, Franck ROBIN, Ron PARKINSON

Relu et validé le 01 mars 2016

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

RÉSUMÉ

Le nickel chimique est obtenu par dépôt d'un alliage de nickel à partir d’une solution aqueuse, sans utiliser de courant électrique. Cet article expose de façon synthétique les principes des procédés utilisés pour ce dépôt. Puis il présente plus particulièrement les propriétés spécifiques du nickel chimique, telles que uniformité d’épaisseur, dureté, résistance à la corrosion, magnétisme. Ces propriétés, différentes de celles du nickel électrolytique, ont conduit à l’utiliser dans des industries nombreuses et variées.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

Auteur(s)

INTRODUCTION

Le nickelage chimique est un procédé permettant de déposer un alliage de nickel à partir d’une solution aqueuse, sans utiliser un courant électrique. Il est donc fondamentalement différent du nickelage électrolytique qui, lui, utilise une source de courant continu pour réduire les ions nickel de la solution en nickel métal qui se dépose sur le substrat.

C’est un processus chimique de réduction des ions nickel en nickel métal.

L’agent réducteur le plus utilisé est l’hypophosphite de sodium. On peut aussi employer (mais plus rarement) le borohydrure de sodium ou le diméthylamine borane. L’hypophosphite étant utilisé dans plus de 99 % des cas, c’est à cet agent réducteur que nous ferons référence tout au long de cet article.

Nous n’avons pas l’intention ici d’étudier en détail les différents procédés de nickelage chimique existants, dont nous rappellerons simplement le principe, mais plutôt d’étudier quelques-unes des propriétés spécifiques du nickel chimique, telles que uniformité d’épaisseur, dureté, résistance à la corrosion, magnétisme, qui ont conduit à l’utiliser dans des industries nombreuses et variées.

Ces applications seront présentées dans l’article suivant Dépôts de nickel chimique- Applications.

Nota :

Pour une revue plus complète concernant le nickelage chimique, le lecteur se reportera à l’article Nickelage chimique dans ce traité (référence [44]).

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

VERSIONS

Il existe d'autres versions de cet article :

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v2-m1566


Cet article fait partie de l’offre

Traitements des métaux

(134 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Traitements des métaux

(134 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - DUNCAN (R.N.) -   Electroless nickel : past, present and future.  -  Proceedings EN 93 Conference, Orlando, nov. 1993.

  • (2) - BAYES (Dr. M.) -   The physical properties of electroless nickel coatings.  -  Proceeding EN 95 Conference, Cincinnati, nov. 1995.

  • (3) - NACE -   Electroless Nickel Coatings, Publication 6A287.  -  National Association of Corrosion Engineers, Houston, Texas (1987).

  • (4) - DUNCAN (R.N.) -   *  -  Palm International Inc., Communication privée.

  • (5) - NACE -   *  -  Publication 6A287 (Revision).

  • (6) - ASTM (B08.08) -   *  -  Electroless Nickel Task Group, B733 Ballot Review 08/06.4, nov. 1994.

  • (7)...

1 Annexe

Dans les Techniques de l’Ingénieur Traité Matériaux métalliques

LACOURCELLE (L.) - Nickelage chimique - M 1 565.

LEVÊQUE (R.) - Traitements superficiels des aciers à outils - M 1 135 (2003).

HAUT DE PAGE

Thèse

CADIER (M.) - Nickelage chimique : analyse électrochimique en vue d’augmenter la vitesse de dépôt. - Thèse de doctorat en sciences appliquées - Grenoble I (1998).

...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 94% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Traitements des métaux

(134 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS