#

Chimie théorique

Chimie théorique dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Chimie théorique dans les livres blancs


Chimie théorique dans les conférences en ligne


Chimie théorique dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2010
  • |
  • Réf : AF6055

Chimie spatiale et chimie computationnelle

ne sont pas toujours réalisables, car trop onéreuses par rapport à un calcul, les méthodes actuelles de la chimie théorique... sont pour l'essentiel celle de la chimie théorique. Nous ne les développerons pas ici, car elles ont dejà fait l'objet d... de chimie théorique n'est pas propre à l'espace. De la même façon, il existe par exemple des modèles... qui s'y déroulera. Les calculs de chimie théorique permettent cependant d'estimer les énergies d'adsorption...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2009
  • |
  • Réf : AF6612

Batteries Li-ion

La production d’énergie consiste à convertir une forme particulière d’énergie en un courant électrique. La batterie Li-ion fait partie des dispositifs dont la fonction est de récupérer une énergie produite par une réaction électrochimique afin de la transformer. Pour améliorer les performances des batteries au lithium, qui doivent répondre à des demandes de plus en plus nombreuses (autonomie, durée de vie, sécurité), il convient de reconsidérer les aspects fondamentaux de ces dispositifs. L’objectif de cet article, après une présentation en détail des batteries Li-ion, est d’aborder les concepts de liaison chimique. Ces concepts peuvent permettre une amélioration du dispositif et amener vers des matériaux, différents de ceux utilisés, et considérés comme prometteurs à ce jour.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2018
  • |
  • Réf : NM220

Introduction à la chimie supramoléculaire

Depuis la fin des années soixante, la chimie supramoléculaire est devenue une branche multidisciplinaire de la chimie couvrant de vastes domaines d'investigation avec des connexions fortes avec la biologie ou la science des matériaux. Cet article présente les interactions intermoléculaires non covalentes et leur mise en œuvre dans le phénomène de reconnaissance moléculaire. Loin d'être exhaustif, il cherche d'abord à illustrer au travers d'exemples représentatifs les principes et méthodes conduisant à des complexes de type « hôte-invité », mettant en exergue le développement des récepteurs moléculaires synthétiques et leurs applications.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 06 mars 2015
  • |
  • Réf : 1408

Comment habiliter le personnel

Souvent négligée, la formation du personnel est une étape clé d’un processus. Elle doit être structurée et comprise par tous. Or, cette passation de responsabilité se fait souvent à la va-vite. Une formation mal définie, abrégée par manque de temps ou de moyens peut être difficile à vivre par l’entreprise (erreur à répétition, production défaillante) comme pour la sérénité du personnel (accusation, démoralisation, incompréhension).

Cette fiche est donc tournée vers la formation du personnel mais surtout sur l’aspect humain, moteurs d’une bonne productivité.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 avr. 2015
  • |
  • Réf : 1412

Déterminer un modèle qui s’ajuste au plus près des données observées

Bien souvent négligée, l’erreur dans la spécification d’une fonction de mesure (nommée souvent « modèle ») peut avoir un effet significatif sur les résultats d’une méthode de mesure. La modélisation, étape clef de l’étalonnage, ne se limite pas à l’estimation ponctuelle des paramètres de la fonction de mesure choisie (coefficients du modèle). Elle doit aussi évaluer les incertitudes sur les paramètres de cette fonction afin d’estimer la part d’incertitude qui lui est due dans l’expression d’un résultat de mesure. Cette incertitude est qualifiée par abus « d’incertitude de modélisation ». Cette fiche aborde les mécanismes à l’œuvre lorsque l’on réalise une régression linéaire et vous amène à réfléchir quant au choix de votre modèle.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 10 févr. 2015
  • |
  • Réf : 1418

Pourquoi réaliser des études interlaboratoires ?

Il convient de mettre en œuvre une étude interlaboratoires (EIL) si la méthode d’analyse :

  • est destinée à être utilisée par plusieurs laboratoires (interentreprises ou intra-entreprise) qui devront par la suite comparer leurs résultats ;
  • a été développée par un organisme de normalisation et qui, avant  de la publier,  a pour obligation d’organiser une étude interlaboratoires afin calculer des valeurs de fidélité qui accompagneront la norme finalisée ;
  • servira à des contrôles officiels (comme un contrôle sanitaire) ou des échanges commerciaux et sera employée par des laboratoires accrédités.

Cette fiche vous permet de comprendre comment on organise une étude interlaboratoires en vue d’évaluer la fidélité d’une méthode, afin que les résultats soient publiables. Elle explique comment sont calculés les critères de fidélité (répétabilité et reproductibilité) et, enfin, comment sont utilisées les valeurs obtenues.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !