#

Composé chimique

Composé chimique dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Composé chimique dans les livres blancs


Composé chimique dans les conférences en ligne


Composé chimique dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2018
  • |
  • Réf : AF6511

Réactifs nucléophiles organométalliques en synthèse organique

La synthèse de molécules organiques repose sur la formation contrôlée de liaisons carbone-carbone. La différence d’électronégativité qui existe au sein d’un réactif organométallique entre un atome métallique et un groupement carboné confère à ce dernier un caractère nucléophile qui a été exploité dans la formation de liaisons carbone-carbone par l’attaque de composés carbonés électrophiles. Dans cet article seront présentés les principaux réactifs nucléophiles organométalliques (Li, Mg, Al, Zn, Cd) en détaillant leurs modes de préparation et les principales réactions les mettant en jeu, ainsi que des exemples d’applications industrielles dans la synthèse de principes actifs pharmaceutiques.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2019
  • |
  • Réf : N4813

Dioxyde de titane

Le dioxyde de titane TiO 2 dans ses formes cristallines anatase et rutile est utilisé dans l'industrie en très grande quantité. Il entre dans les compositions de céramiques, de peintures, de polymères, de papiers, de textiles, de cosmétiques et de composés alimentaires. Il est aussi utilisé dans les composants photovoltaïques pour la production d'électricité, dans les applications pour la photocatalyse, pour les procédés d'autonettoyage et de désinfection ainsi que pour le contrôle du comportement hydrophile des surfaces. Cet article fait le point sur les ressources minérales permettant d'obtenir les poudres de TiO 2 , ainsi que sur les applications actuelles et celles en cours de développement.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2014
  • |
  • Réf : PHA1007

Structures chimiques privilégiées vectrices d'activités thérapeutiques

  De très nombreuses classes de médicaments sont issues de familles chimiques ayant un motif structural commun. En fonction des substitutions effectuées sur ce squelette de base, la molécule synthétisée aura une affinité pour tel ou tel récepteur ou enzyme. L’analyse successive de ces structures privilégiées (sulfamides, dérivés azolés, stéroïdes, systèmes polycycliques, bases puriques et pyrimidiques…) permet d’aborder dans cet article la plupart de l’arsenal thérapeutique à la disposition du corps médical : antalgiques, antibiotiques, anti-hypertenseurs, psychotropes, anticancéreux, traitements hormonaux…

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 29 oct. 2018
  • |
  • Réf : 0164

Substance chimique : déterminer la classification DSD

Note de l'éditrice

La directive 67/548/CEE du 27 juin 1967, décrivant la méthode de classification pour les substances dite DSD, a été abrogée par la mise en application totale du règlement CLP n°1272/2008. Cette classification n’a donc plus lieu d’être utilisée en Europe.

Source ANSES

Vous êtes fabricant, importateur ou distributeur d’une substance chimique. À ce titre, le règlement CLP vous impose de proposer une classification DSD (« ancienne classification ») pour cette substance. Quelles sont les principales étapes pour y arriver ?

La classification permet l’identification et la communication des dangers relatifs à la substance. Il est donc important de l’établir pour les substances que vous utilisez ou que vous mettez sur le marché.

  • Sur quels documents allez-vous vous baser ?
  • Quelles sont les classes de dangers à identifier et les critères à utiliser pour classer ?
  • Y a-t-il des cas particuliers ?

100 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations liés aux produits ou substances chimiques : santé et sécurité, usages, scénario d’exposition, autorisations, restrictions, étiquetage…

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 sept. 2015
  • |
  • Réf : 1489

Maîtriser le risque chimique dans les activités de dépollution de VHU

Les centres agréés VHU (ce que le grand public nomme « casse automobile ») ont l’obligation légale d’effectuer la dépollution des véhicules hors d’usage (VHU). Cette activité, bien que bénéfique pour l’environnement, expose néanmoins les salariés de ces centres à des risques chimiques qui ne sont pas toujours bien appréhendés. Cette fiche permet de faire le point. Elle s’adresse aux exploitants de centres, aux préventeurs et aux consultants intéressés par le sujet.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 sept. 2015
  • |
  • Réf : 1490

Maîtriser le risque chimique dans les métiers de la dépollution

Les métiers de la dépollution sont des métiers récents mais présentant de nombreux risques pour les salariés des entreprises intervenantes. Cette fiche apporte quelques recommandations à adopter pour se prémunir du risque chimique.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !