#

Dilatation thermique

Phénomène observé dans la plupart des matériaux suite à une élévation de température. Au niveau microscopique, les atomes qui constituent la matière s’écartent lorsque la température augmente. Cette expansion, à pression constante, est fonction de la différence de température, des dimensions spécifiques et de la nature du matériau. Le coefficient de dilatation thermique linéaire exprime l’allongement d’un solide dans une seule dimension (les rails de chemins de fer, les ponts), les effets de l’exposition au soleil pouvant générer des variations dimensionnelles de quelques centimètres pour un matériau long de plusieurs dixièmes de mètres. Le coefficient de dilatation thermique volumique exprime la variation de volume d’un solide, d’un liquide ou d’un gaz. Dans le cas d’un gaz soumis à un réchauffement, à volume constant, cela entraîne une augmentation de la pression.
Ce phénomène est utilisé dans des applications très courantes, comme les thermomètres à dilatation de liquide. Cependant, même si la dilatation thermique est parfois mise à profit (l’exemple d’un interrupteur thermosensible), les contraintes internes générées sont la plupart du temps néfastes, des solutions sont alors recherchées pour compenser ses effets. C’est le cas pour les structures mixtes avec des joints de dilatation prévus dès la conception afin d’absorber les déformations des différents éléments lors des variations importantes de la température, voire d’hygrométrie en présence de bois. Ces joints suivent également les mouvements de la structure dus aux effets du temps. Le terme « joint de chaussée » désigne spécifiquement un dispositif permettant d’assurer la continuité de la circulation dans le cas d’un tablier de pont.
De plus en plus d’outils de simulation sont utilisés en conception pour prévoir le comportement d’un matériau soumis à des variations de température, d’autant plus intéressant dans le cas d’un matériau composites.

Dilatation thermique dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Dilatation thermique dans les livres blancs


Dilatation thermique dans les conférences en ligne


Dilatation thermique dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2001
  • |
  • Réf : BM6720
  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 2004
  • |
  • Réf : C3616

Fenêtres et portes extérieures bois

Il est important qu'un vantail reste stable, c'est-à-dire qu'il conserve sa planéité, malgré les expositions aux intempéries. Une perte de planéité se traduit par une forte dégradation des performances thermiques, acoustiques et de manœuvrabilité Cet article analyse ces phénomènes de perte de planéité, puis expose les différentes solutions de stabilisation des vantaux. 

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2018
  • |
  • Réf : TRP3064

Longs rails soudés

Depuis les années 1960, l’usage des longs rails soudés dans les lignes à grandes vitesse se généralise. Dans le but d’assurer la sécurité vis-à-vis du passage d’un train sur les ponts munis de longs rails soudés et sur la possibilité d’éliminer le besoin d’appareils de dilatation,une analyse des phénomènes de flambement des rails et de l’interaction rail-structure doit être réalisée. Cet article présente les modèles analytiques et éléments finis pouvant simuler le comportement des voies développés en accord avec les recommandations des normes EN 1991-2, UIC 720 et UIC 774-3R. Les aspects particuliers à ces études, ainsi que ceux concernant la modélisation des ouvrages hors du domaine d’applicabilité de l’Eurocode sont exposés.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 août 2012
  • |
  • Réf : 0766

Comment préparer votre assemblage ?

Votre projet de conception comprend un ou plusieurs assemblages. Vous devez prendre en compte un certain nombre de données avant de vous lancer dans sa réalisation :

  • que mentionne votre cahier des charges (référence des substrats, contraintes mécaniques, fonctions à assurer) ?
  • comment l’assemblage vieillira-t-il ?
  • dans quel environnement devez-vous le réaliser ?
  • quelle technologie trouve-t-on sur le marché ?

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 août 2012
  • |
  • Réf : 0767

Comment réaliser un assemblage ?

Vous avez préparé votre assemblage, vous connaissez les fonctions à assurer et vous savez quelle technologie utiliser. Comment procéder pour limiter les défauts et répondre effectivement aux fonctions demandées ?

Cette fiche vous permettra de :

  • procéder par étapes clés afin de garantir la qualité de l’assemblage ;
  • répondre aux fonctions du cahier des charges de l’assemblage ;
  • tester les fonctions et le vieillissement ;
  • déterminer les limites de garanties.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 26 mars 2014
  • |
  • Réf : 1278

Découvrir la soudure au gaz chaud (azote)

Dans le soudage des thermoplastiques, les appareils standards générant de l’air chaud utilisent l’air atmosphérique tel que nous le connaissons dans notre environnement, avec tout ce qu’il comporte.

L’air composé d’oxygène, combiné à la chaleur, oxyde les matériaux. Ce phénomène est observé et plus ou moins effectif dans toutes techniques de soudage par fusion de matière.

Cette fiche est un panorama complet des paramètres de soudure directs et connexes.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !