#

Kildyp4a1hspcjuj9bq15kwdapesak2gu3xxbqvyobzskb5daqaygattucg97odn

Kildyp4a1hspcjuj9bq15kwdapesak2gu3xxbqvyobzskb5daqaygattucg97odn dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Kildyp4a1hspcjuj9bq15kwdapesak2gu3xxbqvyobzskb5daqaygattucg97odn dans les livres blancs


Kildyp4a1hspcjuj9bq15kwdapesak2gu3xxbqvyobzskb5daqaygattucg97odn dans les conférences en ligne


Kildyp4a1hspcjuj9bq15kwdapesak2gu3xxbqvyobzskb5daqaygattucg97odn dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2006
  • |
  • Réf : F1005

Planification expérimentale en agroalimentaire

 : b 1  = 20,  b 2  = 15,5 et  b 3  = 18 b 12  = (9/4)( y 12  +  y 21  –  y 1  –  y 2 ) = (9/4...  = (9/4)(16,8 + 17,3 – 15,5 – 18) = 1,35 b 123  = 27  y 123  – 9 ( y 1  +  y 2  +  y 3 ) – 3... c 23  = (27/4)( y 32  –  y 23  – 1/3  y 2  + 1/3  y 3 ) = (27/4)(17,3 – 16,8 – 15,5/3 + 18/3) = 9... sont significatifs : C 1  = 3,475soit F 1  +  F 4 F 5  » 3,475 C 3  = 4,9soit F 3  +  F 2 F 4...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2001
  • |
  • Réf : K84

Constantes nucléaires

pour ( m a  = 4,002 603 25 u). L’excès de masse vaut : 2,603 25 × 10 –3  × 931,5 MeV/ c 2 soit 2,425 Me...  : [(26 × 1,007 825 037 + 30 × 1,008 664 900 4) – 55,934 939 3] × 931,5 = 492,26 MeV soit 8,79 Me... nucléaires avec : 1 µ N  = 5,050 824 × 10 –27  A · m 2 Les valeurs sans signe sont des valeurs...  000 Bq ; pour le groupe 2  : 50 000 Bq ; pour le groupe 3  : 500 000 Bq ; pour le groupe 4...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2011
  • |
  • Réf : TE7509

Technologie sans fil 802.15.4

du groupe de travail 802.15.3a. UWB La technique d'hyper étalement retenu par 802.15.4a... du médium, par exemple 0,1 % du temps  ZHENG (J.), LEE (M.J.) - Will IEEE 802.15.4 make ubiquitous... aujourd'hui le support de base pour les amendements publiés en 2007 et 2009. 802.15.4a-2007 IEEE 802.15.4a-2007... est un amendement à la norme 802.15.4a-2006 qui spécifie deux nouvelles couches physiques (PHY). Ces deux nouvelles...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 10 août 2011
  • |
  • Réf : 0108

Déterminer les produits à mesurer dans l'air des lieux de travail et à quelle fréquence

Après avoir défini succinctement les notions de valeurs limites d'exposition professionnelle, cette fiche vous permettra de repérer parmi les substances composant les produits que vous manipulez quelles sont celles qui nécessitent une mesure de l'exposition du personnel.

Les différents types de contrôles réglementaires sont précisés ainsi que leur périodicité pour les divers types de valeurs limites, qu'elles soient :

  • réglementaires contraignantes pour les agents chimiques cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques de catégorie 1 et 2 selon la DSD (1A et 1B selon le règlement CLP) ;
  • réglementaires contraignantes pour les autres agents chimiques dangereux ;
  • indicatives (réglementaires ou non).

Vos obligations de contrôle pour d'autres types d'agents chimiques sont également précisées.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 juin 2015
  • |
  • Réf : 1430

Évaluer les caractéristiques métrologiques des enceintes thermostatiques et climatiques

L’ancienne norme française NF X15-140, et dans une moindre mesure la série européenne EN 60068-3, constituent les textes normatifs les plus utilisés en France pour la caractérisation des enceintes thermostatiques et climatiques. On peut cependant relever d’importants écarts entre ces documents concernant l’évaluation de la conformité. Ce constat amène quelques questions légitimes : les méthodes proposées sont-elles équivalentes ? Sommes-nous tenus de suivre une méthode dès lors qu’elle est normalisée ?

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 19 févr. 2015
  • |
  • Réf : 1456

Intervalle de confiance d’un écart-type et d’une moyenne

Lorsque nous considérons quelques valeurs dans le cadre d’un échantillon, les paramètres calculés ne sont que des estimateurs des paramètres recherchés. La moyenne empirique est une estimation de l’espérance mathématique de la population parente. L’écart-type expérimental n’est, lui aussi, qu’une estimation. Pour tenter de décrire plus précisément la réalité, il est possible d’évaluer des estimations par intervalles de confiance pour tenir compte de l’effet échantillonnage et se donner ainsi une idée plus juste des valeurs possibles des paramètres de la loi parente.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !