#

KTHc7CG1tcqzcHk3IbCaPX2M3B6PnEIbqNrrlmYXGClx8iAs7FJiCJwJAwdAa2nB

KTHc7CG1tcqzcHk3IbCaPX2M3B6PnEIbqNrrlmYXGClx8iAs7FJiCJwJAwdAa2nB dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2008
  • |
  • Réf : AF5061

Maple et la mécanique des systèmes multicorps – Partie 2

} >I_O3_3_B2:≥Matrix([[A3,0,0],[0,B3,0],[0,0,A3]]); >Omega_3_0_B2:≥<0,diff(phi(t),t),diff(theta(t),t)>; O3I_B2:≥<0,0,-R>;...  : >T_2_0:≥1/2*DotProduct(V_G_2_0_B2, V_G_2_0_B2,conjugate≥false)+DotProduct(Omega_2_0_B2, MatrixVectorMultiply(I_G_2_B2,Omega_2_0_B2... ). >RD_3_0_B2:≥M3*simplify(map(diff,V_O3_2_0_B2,t)+CrossProduct(Omega_2_0_B2,V_O3_2_0_B2)); On s'intéresse maintenant à S 2  : >O2G2_B2:≥<-a,0,0>;... ); >RD_2_0_B2:≥M2*simplify(map(diff,V_G2_2_0_B2,t)+CrossProduct(Omega_2_0_B2,V_G2_2_0_B2)); Sachant que la masse de S 1 est négligeable, on obtient finalement...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 févr. 2002
  • |
  • Réf : H3028

Calcul formel avec Maple

                                                               – 20 c 3 a 3  + 15 c 2 a 4  – 6 ca 5 , ( a  –  b ) 7  + ( b  –  c ) 7  + ( c  –  a ) 7... [3]= M[1]*r/sqrt(R^2-r^2); equa désigne une relation : le deuxième signe...  : >[nbsp ]seq(evalf(subs(s,[k[A],k[B],k[C]]),3),s=test); [.365, – 1.94, .365], [– 1.37, .940, – 1.37... [C],M[A]]: > cercles:=seq([op(expand(h[N]*M[N]+(1-h[N])*u(theta))), theta=-Pi..Pi],N=[A,B,C...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2015
  • |
  • Réf : K726

Procédés d'élaboration des conducteurs recouverts supraconducteurs

permettaient de produire plus de 1 000 m de ruban avec des désorientations planaires de 6,2 à 6,8° (FWHM... ) J c  > 1,6 MA/cm 2 (à 77 °K et en champ propre) sur des échantillons de 7 cm de long (soit un courant critique... -TFA »  SOLOVYOV (V.), IVO (K.D.), QIANG (LI) - Growth of thick YBa2Cu3O7 layers via a barium fluoride process... .), WANG (L.), LI (A.), LIU (H.K.), DOU (S.X.) - The development of Y Ba2Cu3Ox thin films using a fluorine...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 10 août 2011
  • |
  • Réf : 0108

Déterminer les produits à mesurer dans l'air des lieux de travail et à quelle fréquence

Après avoir défini succinctement les notions de valeurs limites d'exposition professionnelle, cette fiche vous permettra de repérer parmi les substances composant les produits que vous manipulez quelles sont celles qui nécessitent une mesure de l'exposition du personnel.

Les différents types de contrôles réglementaires sont précisés ainsi que leur périodicité pour les divers types de valeurs limites, qu'elles soient :

  • réglementaires contraignantes pour les agents chimiques cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques de catégorie 1 et 2 selon la DSD (1A et 1B selon le règlement CLP) ;
  • réglementaires contraignantes pour les autres agents chimiques dangereux ;
  • indicatives (réglementaires ou non).

Vos obligations de contrôle pour d'autres types d'agents chimiques sont également précisées.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0919

Méthode pour trouver les meilleurs produits par les cartes rough sets

Les idées de projets, comme toutes les données brutes récoltées sur le terrain par votre entreprise, doivent être regroupées et structurées avant d’être utilisées. Cette fiche vous propose d’utiliser une méthode issue de la théorie des Rough Sets (ensembles approximatifs) pour classer vos idées de projets à partir de vos préférences.

Vous désirez savoir comment vous y prendre concrètement :

  • Qu’est-ce que la théorie des Rough Sets ?
  • Comment vous préparer à la méthode préconisée ?
  • Quelles sont les différentes étapes de la démarche ?
  • Exemple d’application sur un cas industriel.

Méthodes, outils, pilotage et cas d'étude

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 06 mars 2015
  • |
  • Réf : 1413

Validation de la robustesse d’une méthode analytique par plan d’expériences

La robustesse d’une méthode d’analyse est une mesure de sa capacité à supporter sans conséquence de petites variations des paramètres internes à la méthode (pH, débit…). Il s’agit de variations de l’ordre de grandeur de celles qui pourraient se produire lors de la mise en application de la méthode en conditions normales d’usage. La robustesse permet donc d’évaluer la fiabilité d’une méthode dans ses conditions d’usage de routine.

Plusieurs guides de référence sont mis à la disposition des qualiticiens pour la validation de méthodes analytiques. Les travaux de la Commission d’harmonisation internationale (ICH pour International Conference Harmonisation) avec le guide Q2 (R1) constituent un des documents de référence en la matière. Notons que si la validation de la robustesse n’est pas listée dans les critères obligatoires définis par l’ICH pour la validation d’une méthode analytique, il est notoire que l’étude de la robustesse doit être considérée à une étape appropriée du développement de la procédure d’analyse.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !