#

Partage

Partage dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Partage dans les livres blancs


Partage dans les conférences en ligne


Partage dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2017
  • |
  • Réf : J2787

Chromatographie de partage centrifuge

La chromatographie de partage centrifuge CPC est un procédé de séparation reposant... ) et la transposer à une plus grande échelle. La chromatographie de partage centrifuge (CPC) est une technique... ou cellules de partage reliées entre elles par des canaux et soumises à un champ d’accélération centrifuge... . Principe de la technique La chromatographie de partage centrifuge (CPC) fait partie de la famille...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2016
  • |
  • Réf : P1496

Chromatographie de partage centrifuge

La chromatographie de partage centrifuge, parfois appelée chromatographie à contre... ’application. L’objectif est ici d’offrir au lecteur une vue d’ensemble de la chromatographie de partage... et une phase mobile. Parmi les techniques chromatographiques, la chromatographie de partage centrifuge... , toutes les deux utilisant des phases stationnaires solides, la chromatographie de partage centrifuge voit dans l’absence...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 2014
  • |
  • Réf : TE7536

Distribution, partage et stockage des contenus numériques

), stockage, échange et partage des contenus numériques. On aborde ici 11 types de médias relatifs...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 10 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0874

Maîtriser les risques et opportunités du projet (MDR)

Lorsque l’Institut pour la sûreté de fonctionnement est devenu l’Institut pour la maîtrise des risques (IMDR), il y a eu discussion pour savoir si l’on pouvait vraiment « maîtriser les risques », compte tenu de leur caractère souvent imprévisible.

Approche simple et pratique : on ne peut évidemment pas contrôler le futur de systèmes technico-humains, compte tenu du libre arbitre, de l’effet papillon et autres notions de ce type. Au mieux, on maîtrise un risque (négatif) comme on maîtrise un cheval ou un félin :

  • nous avons la connaissance et les moyens nécessaires pour nous rendre compte à temps de tout comportement « anormal » : observation et symptôme sont les maîtres mots ;
  • l’environnement dans lequel évolue le système dompteur-cavalier/animal est soit partiellement contrôlable, soit contraint (une cage, un manège, un respect de l’autorité, etc.).

En projet, l’emploi de « maîtrise » est adapté : in fine, les acteurs s’intéresseront davantage aux bénéfices attendus de la prise de risque qu’à la couverture nécessaire des dangers potentiels.

Cette fiche pratique sur le processus de management du risque le plus important pour un chef de projet rappelle les éléments essentiels à mettre en place ainsi que les exigences minimales vis-à-vis des acteurs du risque. Elle considère les risques menaces autant que les risques opportunités : pas de projet sans prise de risque.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 31 oct. 2014
  • |
  • Réf : 1370

Comprendre les usages des réseaux sociaux dans vos projets

La particularité des outils web 2.0 tels que les réseaux sociaux est qu’ils touchent autant « l’humain » que la partie « outils ». Dans les organismes, généralement, cette culture du numérique et du collaboratif est encore mal diffusée. Le management d’une telle plate-forme « sociale » ne se dirige pas mais consiste à rassembler des forces vives, impliquées autour d’une même problématique. Les liens entre participants sont plus ou moins forts. Sur le net, ces liens sont le plus souvent faibles.

Cette fiche vous permettra de bénéficier d’une synthèse des particularités des usages des réseaux sociaux (ouverts à tous les) publics et des réseaux sociaux d’entreprise (RSE).

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 10 avr. 2015
  • |
  • Réf : 1474

Comment créer une carte heuristique ?

Une carte heuristique est une représentation en arborescence autour d’un thème central. C’est une façon de structurer les idées en associant des mots-clés et des images. Elle devient alors un excellent moyen de partager autour d’idées et de problèmes que vous pouvez rencontrer au cours d’un projet.

Les cartes heuristiques sont construites selon des principes que nous retrouvons dans le cerveau humain. Ce dernier se sert de mécanismes tels que l’association, l’imagination, l’attribution et la hiérarchisation.

Ces mécanismes sont mis en œuvre lors de la construction et lors de l’utilisation d’une carte heuristique. Cela explique l’intérêt pour le chef de projet de recourir à ce type d’outil pour son travail quotidien. L’usage de ces cartes est en effet multiple : comptes-rendus, résolution de problèmes, liste de tâches, gestion des risques…

Le chef de projet tire donc un bénéfice certain de l’apprentissage des cartes heuristiques. Il gagnera en compréhension et en clarté en travaillant avec son équipe, le client, le commanditaire ainsi que les autres parties prenantes.

En résumé, la carte heuristique offre les avantages suivants :

  • elle donne une vision globale ;
  • la représentation sous forme d’axes ou de branches facilite les choix de lecture ;
  • les données différentes et multiples sont organisées et structurées ;
  • la clarté d’une carte facilite le partage et la communication ;
  • la carte heuristique stimule l’association, les liens et la mémorisation ;
  • elle a une fonction fédératrice puisqu’une carte peut s’élaborer à plusieurs.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !