#

Risque chimique

Risque chimique dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Risque chimique dans les livres blancs


Risque chimique dans les conférences en ligne


Risque chimique dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2018
  • |
  • Réf : J3950
  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2002
  • |
  • Réf : M3670

Santé et sécurité en fonderie

Se préoccuper de la santé et de la sécurité n’est pas le luxe des grandes entreprises, mais bien au contraire, aujourd’hui, une nécessité qui s’inscrit dans une démarche de qualité totale . La non-qualité, en matière de ressources humaines, a pour corollaire une augmentation de l’absentéisme, du nombre de déclaration de maladies professionnelles, de la fréquence des accidents du travail : autant de critères dont le coût direct et indirect pénalisent l’entreprise. À l’extrême, elle peut se solder par une démotivation du personnel induisant des effets moins quantifiables, mais tout aussi néfastes à la performance. En fonderie, comme ailleurs, la réussite passe par l’homme ; créer, innover, manager, produire sont le fruit du dynamisme d’une société et de l’engagement de tous ses acteurs dans une véritable culture d’entreprise. Dans ce contexte, manager la santé et la sécurité est un impératif de direction. Il s’appuie sur la connaissance des experts, que sont les médecins du travail, les responsables des services sécurité, les responsables des ressources humaines, et engage chaque membre du personnel à s’inscrire dans cette démarche globale de qualité totale. Nous tenterons dans cet article de faire un état des lieux des principales questions concernant la santé et la sécurité en fonderie. Nécessairement succinct, ce texte ne prétend pas être exhaustif, mais plutôt s’inscrire dans une réflexion en cohérence avec les démarches de progrès développées dans nos entreprises. Nous développerons successivement : les principales nuisances liées au process ; le risque chimique et sa gestion ; le risque sécurité machine ; enfin, nous évoquerons le risque accident.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2010
  • |
  • Réf : SL6705

REACH : une nouvelle réglementation pour les substances chimiques

La prévention du risque chimique passe par une meilleure connaissance des propriétés et des usages des substances chimiques, ainsi que par une évaluation plus systématique de leurs risques. Dans ce but, la Commission européenne a élaboré un nouveau dispositif réglementaire appelé REACH, qui met en place trois procédures (enregistrement, évaluation et autorisation des substances chimiques). Il crée l'Agence européenne des produits chimiques dont le rôle est de gérer les bases de données du système et de coordonner l'évaluation des substances les plus dangereuses. L'objectif de REACH est d'améliorer la protection de la santé humaine et de l'environnement grâce à une meilleure identification des propriétés des substances chimiques. De plus, obligation est faite à l'industrie de gérer les risques liés à ses substances chimiques. Le règlement exige également la substitution progressive des substances les plus dangereuses lorsque des solutions de remplacement ont été identifiées.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 27 oct. 2018
  • |
  • Réf : 0145

Substance avec un numéro ELINCS : respecter les obligations liées à son utilisation sous les règlements REACh et CLP

Note de l'éditrice

Les substances bénéficiant d’un numéro ELINCS sont considérées comme des substances « phase-in » dans le cadre de la réglementation REACH. De ce fait, l’ensemble de ces substances a été notifié et possède une numéro d’enregistrement. À ce jour, il n’existe donc plus de spécificité réglementaire pour les substances ayant un numéro ELINCS.

Vous vous fournissez au sein de l’Union européenne, vous importez ou fabriquez une substance dont le numéro européen (CE) est du type 4xx-xxx-x, ou un mélange contenant une telle substance. Vous vous demandez quelles sont vos obligations.

Vous utilisez une substance avec un numéro ELINCS.

  • Qu’est-ce que les substances ELINCS ?
  • Quelles sont leurs spécificités réglementaires ?
  • Comment être en conformité avec les réglementations relatives ? Quelles sont les contraintes liées à leur utilisation ?

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 29 oct. 2018
  • |
  • Réf : 0164

Substance chimique : déterminer la classification DSD

Note de l'éditrice

La directive 67/548/CEE du 27 juin 1967, décrivant la méthode de classification pour les substances dite DSD, a été abrogée par la mise en application totale du règlement CLP n°1272/2008. Cette classification n’a donc plus lieu d’être utilisée en Europe.

Source ANSES

Vous êtes fabricant, importateur ou distributeur d’une substance chimique. À ce titre, le règlement CLP vous impose de proposer une classification DSD (« ancienne classification ») pour cette substance. Quelles sont les principales étapes pour y arriver ?

La classification permet l’identification et la communication des dangers relatifs à la substance. Il est donc important de l’établir pour les substances que vous utilisez ou que vous mettez sur le marché.

  • Sur quels documents allez-vous vous baser ?
  • Quelles sont les classes de dangers à identifier et les critères à utiliser pour classer ?
  • Y a-t-il des cas particuliers ?

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 27 oct. 2018
  • |
  • Réf : 0969

Préparation de substances chimiques : déterminer la classification DPD

Note de l'éditrice

La directive 1999/45/CEE du 31 mai 1999, décrivant la méthode de classification pour les mélanges dite DPD, a été abrogée par la mise en application totale du règlement CLP n°1272/2008. Cette classification n’a donc plus lieu d’être utilisée en Europe.

La classification de vos préparations permet l’identification et la communication des dangers relatifs à la préparation. Il est donc important de l’établir pour les préparations que vous utilisez ou que vous mettez sur le marché.

  • Sur quels documents allez-vous vous baser ?
  • Quelle méthode pour classer vos préparations ?
  • Comment utiliser les données sur les propriétés dangereuses des constituants de la préparation ?


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !