#

Séisme

Séisme dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Séisme dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2018
  • |
  • Réf : C253

Bases de l’interaction sol-structure sous séisme

Le recours à l’interaction sol-structure est encouragé par les codes de construction en zones sismiques de dernière génération. Cependant, pour une bonne pratique, sont nécessaires des outils et données issus de disciplines telles que la géotechnique, la géologie, la sismologie, le traitement du signal, la dynamique des sols et des structures, la résistance des matériaux, etc. Cet article présente les bases nécessaires pour une familiarisation et une prise en main des principes de l’interaction sol-structure pour les ouvrages géotechniques de surface, ainsi que pour les ouvrages de soutènement. Il présente également la notion de déplacements irréversibles des structures.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2017
  • |
  • Réf : C260

Effets de site sismiques pour les ouvrages de surface

La présence de matériaux meubles dans les couches géologiques de subsurface modifie le mouvement sismique observé. Cette amplification (ou dé-amplification) du mouvement sismique est due aux contrastes de propriétés entre sols raides et sols meubles superficiels. La géométrie des couches sédimentaires ou le relief topographique influencent également ces «effets de site sismiques». Cet article décrit les phénomènes physiques liés aux effets de site sismique, détaille les méthodes permettant de les caractériser et de les modéliser. Il rappelle comment se fait la prise en compte des effets de site dans les études d’ingénierie, que ce soit de façon détaillée ou forfaitaire, et les possibilités de mitigation.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2018
  • |
  • Réf : C261

La liquéfaction des sols sous l’effet de séismes

La liquéfaction d'un sol, sous l'effet d'un séisme, s'explique par la perte brutale de sa résistance au cisaillement consécutive d'une accumulation de pressions interstitielles. En matière de risque sismique, la liquéfaction des sols constitue un véritable danger pour les constructions impactées. La nature des sols (sables, limons, argiles) et de nombreux facteurs contrôlent son déclenchement et son évolution. Diverses méthodes sont utilisées pour évaluer la susceptibilité des sols à la liquéfaction dans le cadre des reconnaissances géotechniques des sites consacrées aux projets de construction. L'article évoque successivement: - les facteurs influents; - les méthodes d'identification de la susceptibilité des sols et la mesure de leur résistance; - les méthodes simplifiées ou détaillées d'évaluation du risque; - les dispositifs de prévention qui visent à réduire la vulnérabilité.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 avr. 2014
  • |
  • Réf : 0205

Étude des dangers : identifier les risques d’origine externe

Au cours de l’étude d’impact et de l’étude des dangers, vous devez identifier les intérêts extérieurs à protéger et les dangers présentés par l’exploitation du site industriel (Cf. Élaborer son étude des dangers; Identifier les risques d’origine interne).

Risques liés au fait d’exploiter un site industriel

  • impacts, ou modifications, engendrés par l’exploitation vis-à-vis de son environnement extérieur (Cf. Élaborer une étude d’impact) ;
  • dangers que peut provoquer l’exploitation vis-à-vis des intérêts extérieurs à protéger, compte tenu de leur vulnérabilité (population, captage d’alimentation en eau potable, zones agricoles, etc.).

Pour n’omettre aucune situation, il est utile d’avoir une autre façon d’appréhender les risques liés à l’exploitation, en identifiant les risques d’origine externe pouvant présenter un danger vis-à-vis de votre site d’exploitation.

Il s’agit d’étudier les principaux événements initiateurs de dangers, existants ou potentiels, vis-à-vis des installations et activités présentes sur un site industriel. Il faut en définir les origines.

À noter

Le risque lié à ces événements initiateurs de dangers et leurs impacts potentiels sur un site est à évaluer dans l’étude de dangers au niveau de l’analyse de risques.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • Réf : 1218

Se préparer à faire face à un accident : plan de gestion de crise

Vous gérez des produits chimiques sur vos sites. L’utilisation, le stockage et la manutention de ces produits présentent des risques pouvant éventuellement entraîner un accident. Vous souhaitez savoir comment se préparer à faire face à ce type d’événement.

Il n’est pas toujours possible d’anticiper certains types de crises, lesquelles peuvent avoir des conséquences non négligeables pour l’entreprise telles que perte de savoir-faire, impact financier important, perte de marchés, perte de crédibilité, atteinte à l’image… Lorsque survient la crise, vous devez être en mesure de réagir très vite. La capacité de réaction et l’efficacité des actions sont directement liées au degré de préparation. Cette fiche va vous permettre de vous préparer au mieux pour gérer les situations de crise, en répondant notamment aux questions suivantes :

  • Comment établir un manuel de gestion de crise ?
  • Quels sont les risques de crise pour mon entreprise et quelles peuvent en être les conséquences ?
  • Comment maîtriser ces risques ?

Cette fiche donne quelques éléments pour vous permettre de monter votre plan de gestion de crise.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 31 oct. 2014
  • |
  • Réf : 1354

Impliquer l’équipe projet autour de l’analyse de risques

L’analyse de risques est une discipline transverse qui met en œuvre un grand nombre de métiers et de compétences. Le Risk manager, tout comme le chef de projet, ne peut et ne doit pas être un homme-orchestre mais bien un chef d’orchestre. En effet, le Risk manager, s’il est souvent ingénieur généraliste ou spécialisé, ne peut pas être un expert de tous les domaines qui interviennent dans la création et la mise à jour d’une analyse de risques (mécanique, neutronique, juridique, commercial…).

La présente fiche se propose d’analyser le rôle des acteurs dans la démarche d’analyse de risques avec un focus particulier sur le chef de projet et sur le Risk manager.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !