Logo ETI Quitter la lecture facile

Mieux nous connaître

Entretien avec Gwenola Burgot, conseillère éditoriale auprès des éditions Techniques de l’Ingénieur

Posté le par Charlotte Palma dans Matériaux, Biotech & chimie

echniques de l’Ingénieur : Madame Burgot, vous êtes conseillère éditoriale auprès des Éditions Techniques de l’Ingénieur depuis 2004, professeur des universités et experte en chimie analytique. En quoi consiste votre rôle de conseillère éditoriale ?

Gwenola Burgot : Je participe à la veille technologique, c’est-à-dire au recrutement d’experts et de rédacteurs, et je participe ensuite à la relecture des articles de façon à garantir la qualité scientifique et rédactionnelle.

Techniques de l’Ingénieur : Au sein du processus éditorial, comment sont choisis les thèmes traités, et les auteurs chargés de les rédiger ?

Gwenola Burgot : Je m’appuie sur les innovations dans le domaine scientifique, sur les parutions de publication, les nouveaux livres, les congrès, où je repère des auteurs par le biais de leurs interventions, et il m’arrive aussi de fréquenter des bibliothèques universitaires étrangères, et j’essaie de me tenir au courant des dernières innovations. De là, nous recrutons des auteurs francophones, et essayons de mettre en adéquation le meilleur expert avec la thématique choisie.

Techniques de l’Ingénieur : Quels sont les gages de qualité concernant les articles rédigés ?

Gwenola Burgot : La révision des articles par les experts de la thématique contribue a leur qualité scientifique, de la même façon que les publications des revues scientifiques sont « reviewees » par un comité d’experts.

Techniques de l’Ingénieur : De cette manière, vous assurez la correspondance des articles Techniques de l’Ingénieur avec les besoins directement exprimés par le terrain ?

Gwenola Burgot : Tout à fait, la veille technologique permet de suivre les évolutions et de devancer les besoins aussi bien des industriels, que de étudiants, des universitaires, des chercheurs, puisque les Techniques de l’Ingénieur s’adressent à un public assez large.

 

Ariane Mizrahi, directrice éditoriale des éditions Techniques de l’Ingénieur :

« Les conseillers éditoriaux ont un rôle très important en ce qui concerne en particulier la qualité, la pertinence, l’adéquation des contenus que nous publions avec les besoins de nos clients. Nous recrutons les conseillers éditoriaux nous-mêmes, au sein de l’équipe éditoriale, en menant une veille technologique : comme madame Burgot, nous assistons à des conférences, lisons, nous documentons, rencontrons et menons le plus possible d’entretiens avec des spécialistes et des professionnels. Cela nous permet de choisir les sujets à développer dans les packs Techniques de l’Ingénieur, de déterminer quels nouveaux packs créer, et d’identifier les personnes qui, comme madame Burgot, sont expertes dans les domaines que nous couvrons et vont pouvoir nous accompagner, nous aider à être au plus près des besoins du terrain, et en termes de qualité, à être conformes à l’état de l’art scientifique et technique.

Les conseillers éditoriaux ont donc ce rôle, très en amont de la publication, de nous amener des sujets et des auteurs de qualité, et aussi tout au long du processus de rédaction, ce sont eux les garants de la justesse scientifique, et de la conformité avec les usages en cours. Ils interviennent en effet à toutes les étapes du manuscrit, de l’idée jusqu’à la publication. Nous nous appuyons sur leur expertise, et leur intervention permet aux auteurs de donner le meilleur d’eux-mêmes, de mettre en valeur toutes leurs connaissances. »

Posté le par Charlotte Palma


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !