Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

«Faire de toute technologie émergente un nouvel atout»

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

A l’occasion de la sortie en salle des dernières aventures de l’homme chauve-souris, entretien presque vrai avec le presque Lucius Fox, qui conçoit le matériel du héros de Gotham City.

Techniques de l’Ingénieur : Quelles sont les principales difficultés que vous rencontrez en tant que concepteur de l’équipement du chevalier noir ?

L. Fox : Fournir ses équipements à un homme risquant sa vie toutes les nuits face aux pires crapules implique les plus hautes exigences.

Véhicules, armes, armure : leur fiabilité doit être totale. Imagine-t-on le héros de Gotham hospitalisé suite à une mauvaise chute due à la rupture du câble grappin ? Cette option est inenvisageable.

Les matériaux utilisés doivent être donc à la fois résistants aux coups, à l’usure, aux températures extrêmes, et à tout ce qui est imprévisible. Au niveau de la voiture, une analyse tribologique poussée nous a permis de confirmer l’efficacité de la coque en graphène, par exemple.

Il faut donc déterminer dès la planche à dessin, ou plutôt dès le logiciel de simulation et de conception, les meilleurs choix possibles de matériaux fonctionnels parmi les céramiques, nanomatériaux, élastomères, matériaux magnétiques ou encore thermoplastiques, selon leurs propriétés et performances. Sans oublier les bioplastiques, car être un modèle de vertu au XXIème siècle, c’est rendre la Justice certes, mais en respectant l’environnement. M. Wayne est très attaché à cet aspect.

L’une des grandes forces de votre employeur est d’avoir en toute circonstance dans sa panoplie d’équipements l’objet lui permettant de se sortir d’un mauvais pas. Comment faîtes-vous pour toujours avoir une longueur d’avance ?

L. Fox : Je ne me prononcerai pas sur l’utilisation faite par M.Wayne du matériel que je conçois pour lui. Concernant le choix des items créés, il découle principalement de la volonté de M.Wayne, selon les manques ressentis sur le terrain. D’où le renforcement de l’armure avec des matériaux composites révolutionnaires, renforcés de fibres continues, afin qu’elle résiste aux mâchoires de molosses.

Dans les autres cas, les équipements sont le fruit d’un profond travail de R & D mené selon une stratégie prédéfinie d’application des dernières technologies aux besoins du chevalier noir. Comme une entreprise conçoit ses produits pour répondre au mieux aux attentes de ses clients potentiels, je m’applique à faire de toute technologie émergente un nouvel atout pour M.Wayne dans ses virées nocturnes.

Le tout en respectant autant que faire se peut les exigences environnementales les plus strictes.

N’est-ce pas un combat de trop lorsqu’on se déplace avec ce qui s’apparente à un tank, tirant indifféremment des roquettes dans chaque obstacle rencontré ?

L. Fox : Des progrès sont toujours possibles, mais en mêlant travaux sur les batteries, la mécanique, la maitrise des consommations énergétiques ou encore en favorisant la chimie verte, on peut réduire de façon conséquente l’empreinte environnementale des matériels et installations. Mais je ne vous mentirai pas, l’isolation de la cave est encore perfectible…

Propos presque recueillis par C. Kent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo : Wikimedia Commons/Wikibofh & Alexander Horn

Texte : Bruno Decottignies

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !