Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

Le Green IT, un nouvel eldorado pour les informaticiens ?

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

[Tribune] Jacques Froissant, directeur d'Altaïde

Jacques Froissant, directeur et fondateur du cabinet de recrutement Altaïde, nous parle du secteur du Green IT et de ses opportunités d'emploi.

À l’heure du développement durable, le sujet de l’impact environnemental des infrastructures informatiques, mais aussi de toute technologie (SFR, par exemple, mesure la performance environnementale des téléphones !), est devenu une des préoccupations phares d’aujourd’hui. L’engagement de sociétés comme Google ou Microsoft construisant des datacenters écologiques en est une illustration. Qu’en est-il des opportunités d’emploi sur ce marché ?

La maîtrise des énergies passe par la technologie et l’informatique y joue un rôle important, en particulier dans tous les systèmes de régulation. De nombreuses startup commencent à voir le jour au point que dans la Silicon Valley, les investissements dans les cleantech ont progressé de manière spectaculaire, jusqu’à être la priorité de nombreux capitaux risqueurs.

L’Europe, et la France en particulier, sont en retard sur ces sujets, même si on commence à croiser de plus en plus de projets dans ces domaines. Il est difficile aujourd’hui d’avoir une idée claire de l’emploi dans ces secteurs. Il est en effet très varié, allant de sociétés hypertechnologiques autour du silicium jusqu’à des sociétés de services grand public qui vous aident à optimiser le bilan énergétique de votre habitat. On peut néanmoins affirmer que les besoins et les offres destinées aux informaticiens ne feront que croître.

L’autre voie de recrutement dans le Green IT est tout simplement d’ajouter une corde à son arc. Un responsable de production, un chargé de sécurité du système d’information, un consultant en infrastructure informatique doivent de plus en plus intégrer la composante bilan carbone de leurs installations, le recyclage ainsi que les risques environnementaux. Les offres d’emploi intègrent d’ailleurs de plus en plus cette composante dans « expérience recherchée ». Les métiers proposés ne changeront pas forcement de manière radicale mais vous avez intérêt à y vous intéresser et à vous donner une expertise supplémentaire.

Par Jacques Froissant, fondateur et directeur d’Ataïde / 01net

 

Rejoignez le Groupe Environnement sur Réseau & Emploi de Techniques de l’Ingénieur

 

Jacques Froissant

Jacques Froissant est un expert reconnu du recrutement 2.0. En 2000, il a fondé Altaïde, société de conseil en recrutement et en gestion des ressources humaines dédiée à l’environnement des startup et à Internet en général. Blogueur sur Altaïde, il est aussi cofondateur de Moovement.fr, un moteur de recherche d’offres d’emploi.
Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction

Cet article se trouve dans le dossier :

Les meilleures vidéos


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !