Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

Le virage stratégique de Total

Posté le par La rédaction dans Innovations sectorielles

Total a annoncé une « évolution de son organisation » qui se traduit par une ambition renforcée dans les énergies renouvelables et le gaz naturel, ainsi que l’entrée sur le marché de l’électricité. Une stratégie qui vise à projeter la Major pétrolière dans le XXIe siècle.

« Croire que Total cessera d’exister le jour où l’on ne consommera plus de pétrole est un doux rêve », confiait, il y a quelques années, un membre de la direction de la Major française. La nouvelle organisation annoncée le 19 avril en est la brute illustration. Dénommée « One Total », cette vision à 20 ans ambitionne de relever les défis de court terme nés de la baisse du prix du baril depuis juin 2014, et  préparer le moyen et le long termes en renforçant sa position de leader mondial de l’énergie de manière générale.

Nouvelle division renouvelable & gaz

Cette division, dont le directeur sera membre du Comex, est destinée à porter l’ambition du groupe sur la chaîne de l’électricité à travers le développement des énergies renouvelables. Total dispose déjà d’un argument de poids dans le solaire, à travers sa filiale américaine SunPower (2,8 milliards € de chiffre d’affaires en 2015) pour le photovoltaïque, et est également présent dans le solaire à concentration (Shams). « Le Groupe a vocation à produire et à vendre de l’électricité d’origine renouvelable. Car l’électricité sera l’énergie du XXIe siècle et le développement du gaz et des renouvelables nous pousse à appréhender globalement la chaîne de l’électricité. Nos ambitions à 20 ans sont multiples en ce domaine : être dans le top 3 de l’énergie solaire, se développer dans le trading d’électricité, dans le stockage d’énergie, être leader sur les biocarburants, notamment les biojets destinés à l’aviation, mais aussi envisager des développements possibles dans les autres énergies renouvelables », a indiqué Patrick Pouyanné, pdg de Total. Depuis le décès accidentel de Christophe de Margerie en 2014, c’est lui qui a repris le flambeau de la mutation en douceur de l’entreprise.

Efficacité énergétique

L’efficacité énergétique tient un rôle important dans cette nouvelle stratégie, ce qui peut paraître surprenant pour une compagnie pétrolière. Or, ces services, plébiscités par les clients industriels dont la facture énergétique représente parfois 40% de leurs coûts, ont une valeur ajoutée plus importantes que les commodities, et sont nettement moins sensibles aux variations des cours des matières premières. Total a ainsi constitué un fonds d’investissement corporate, doté de 150 millions €, qui investit entre autres dans l’efficacité et l’accès à l’énergie.

Optimisation du groupe

Cette vision de long terme s’accompagne de décisions d’optimisation interne qui devraient avoir un impact très rapidement. Cette initiative prend d’ailleurs la forme d’une branche, elle aussi nouvellement créée, Total Global Services. Elle est destinée à améliorer durablement l’efficacité du Groupe au profit de chacun de ses métiers en tirant parti de la mise en commun de plusieurs fonctions support qui seront globalisées (Comptabilité, Achats, Informatique, Formation, Administration des Ressources Humaines, Services Immobiliers et Généraux). « Mutualiser certaines fonctions support doit nous permettre de gagner durablement en efficacité, de créer de la valeur et de maîtriser nos coûts. Les entités composant Total Global Services fonctionneront comme des sociétés de services pour les clients des Branches et de la Holding », précise Patrick Pouyanné. Les Majors pétrolières, actives généralement sur des gisements coûteux ou complexes, sont les premières à pâtir de la chute durable des cours du brut, et ont ainsi dû mettre en place des plans drastiques d’économies.

L’objectif est de rendre effective la nouvelle organisation au 1er septembre 2016 pour la branche Gas Renewables & Power et la nouvelle organisation de la Holding et au 1er janvier 2017 pour l’ensemble de la Branche Total Global Services.

Par Romain Chicheportiche

Pour aller plus loin

Dans les ressources documentaires

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !