Logo ETI Quitter la lecture facile

Les pères du graphène reviennent sur leur découverte

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Paru dans le journal américain Nature Physics, un article des professeurs Andre Geim et Kostya Novoselov, co-récipiendaires du prix Nobel de Physique 2010, enfonce le clou sur les nombreuses propriétés que possède le graphène, le matériau « miracle » qu'ils ont découvert à l'Université de Manchester en 2004.

De nombreux instituts de recherche et universités se sont déjà attelés à la tâche : élaborer des écrans tactiles, des transistors ultra-rapides, des photo-détecteurs, etc… Les désormais mythiques pères du graphène, lauréats du prix Nobel de Physique 2010, Andre Geim et Kostya Novoselov promettent dans un nouvel article publié dans Nature Physics que la recherche va à présent s’accélérer, ouvrant même potentiellement d’innombrables nouvelles opportunités dans le domaine de l’électronique.

Les deux chercheurs ont étudié en détail les effets des interactions entre électrons sur les propriétés électroniques du graphène, utilisant pour ce faire un graphène d’une très haute qualité, préparé sous vide. De cette façon, tous les mécanismes parasites concernant les électrons ont pu être éliminés, tout en accroissant l’effet de l’interaction électron-électron. Andre Geim et Kostya Novoselov ont pu constater qu’ils se comportaient de manière similaires aux photons (particule composant les ondes électromagnétiques). Ces travaux intéressent d’ailleurs grandement le CERN (Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire).

Le Professeur Novoselov a conclu : « Bien qu’il y ait déjà de nombreuses applications excitantes dans le domaine de la physique et de l’appareillage électronique, plus loin nous irons dans la compréhension des propriétés électroniques du graphène, plus près nous serons d’un vrai graphène au service de l’électronique. ».

Par Rahman Moonzur

 

À lire aussi :

Le graphène peut polariser la lumière

Une méthode simple pour fabriquer du graphène ?

Les défauts fleuris du graphène, une chance ?

Une nouvelle propriété du graphène mise en évidence

Un composite céramique 200 % plus résistant

« Nanomat training » formera les futurs experts en nanomatériaux

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !