Logo ETI Quitter la lecture facile

L’installation de réseaux de communication quantique

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

La technologie de communication quantique représente un nouveau mode de communication par principe complètement sûr et permettant des échanges de données à haute vitesse car les vecteurs porteurs de l’information sont des photons.

La communication quantique repose sur la technologie de distribution de clés quantiques (QKD) ; les données sont chiffrées via des clés de cryptage véhiculées par des particules quantiques comme des photons polarisés. L’utilisation de photons pour faire circuler l’information permettrait des échanges de données à haute vitesse et pourrait être utilisé à travers les infrastructures de fibre optique existantes. La tentative d’interception de la clé encryptée est révélée par un changement de comportement de cette dernière via la modification de manière imprévisible de l’état quantique des photons polarisés. La détection de cette modification d’état par les modules de surveillance de flux de données rend ce dispositif inviolable.

L’Académie des Sciences Chinoise (CAS) et l’Université de sciences et technologie de Chine (USTC) dans le Hefei ont mené de nombreuses recherches sur le sujet et auraient déjà effectué des expériences dans le nord-ouest de la Chine en vue de déployer des infrastructures de grande envergure sur le territoire.

Initié en 2014 par des scientifiques chinois de l’USTC, un projet de réseau de communication quantique allant de Pékin à Shanghai et s’étendant sur près de 2000 km devrait être finalisé courant 2016. Par ailleurs, le pays serait en capacité d’effectuer prochainement le lancement d’un satellite équipé d’un système de communication quantique et ainsi d’être un précurseur dans le déploiement de ce type de technologie dans l’espace.

Compte tenu du coût d’installation estimé à 10 000 Yuans (1 430 Euros) par utilisateur, la technologie devrait être utilisée dans un premier temps pour la transmission de données sensibles des instances gouvernementales, financières et militaires chinoises. Les gouvernements européens, canadiens et américains sont aussi sur le point de lancer leurs projets de satellite de communication quantique. Cette technologie, par principe très sure, représente un espoir sérieux contre le cyber-espionnage.

Source : diplomatie.gouv.fr

Et aussi dans les
ressources documentaires :

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !