Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Ooho : des sphères comestibles pour remplacer les bouteilles d’eau ?

Posté le par Matthieu Combe dans Matériaux, Biotech & chimie

C’est le site fastcoexist.com qui a relevé l’information. Rodrigo García Gonzalez , Pierre Paslier  et Guillaume Couche, trois designers installés à Londres ont créé Ooho, un emballage surprenant à base d’algues brunes. Leur conception leur a valu de faire partie des 12 lauréats du Lexus Design Award  et sera présentée lors de la Semaine du Design de Milan du 9 au 14 avril.

La technique utilisée pour créer cet emballage est connue sous le nom de « sphérification ». Elle est notamment répandue en cuisine moléculaire pour enfermer des liquides dans des sphères gélatineuses. Cela offre un côté esthétique et surprenant : une fine  pellicule gélifiée enferme un cœur liquide.

Ces sphères peuvent prendre plusieurs tailles. Elles ont de nombreux avantages par rapport au plastique : elles sont biodégradables (même comestibles !) et leur production ne coûterait que 2 centimes d’euros par unité. En pratique, cette sphère gélatineuse est constituée d’une double membrane qui enferme le liquide, comme la membrane d’un œuf protège le jaune. Pour boire, il suffit de la percer et de mettre sa bouche sur le trou. En bonus : on peut manger l’intégralité de l’emballage !

La double membrane de Ooho est formée d’alginate de sodium, obtenue par la déminéralisation d’algues brunes, et gélifiant en présence de chlorure de calcium. L’eau est d’abord transformée en glace avant d’être encapsulée, afin de faciliter l’opération.  

Les sphères Oohos peuvent être personnalisées par les entreprises qui peuvent insérer leur logo comestible entre les deux couches de la membrane sans avoir à ajouter de matière adhésive. Même si les embouteilleurs n’adoptent pas à Ooho, les inventeurs espèrent que les gens essayeront de les faire à la maison. « N’importe qui peut les faire dans sa cuisine, en modifiant ou en adaptant la recette », explique Rodrigo García Gonzalez.

La bulle a toutefois ses inconvénients : ce n’est pas très hygiénique de manger un emballage qui a traîné dans son sac et il semblerait que les buveurs en mettent un peu partout…  Comment la transporter sans la salir ou sans qu’elle s’abîme ? Factcoexists.com rappelle toutefois que d’autres entreprises d’emballages comestibles sont parvenues à investir le marché, à l’instar de Wikipearl.

Les concepteurs ont voulu trouver une alternative en remarquant que la plupart des gens boivent de l’eau dans des bouteilles jetables. « La réalité est que de plus en plus, lorsque nous buvons de l’eau nous jetons une bouteille en plastique », note  Rodrigo García Gonzalez. Au final, pourquoi ne pas boire simplement de l’eau du robinet? Une gourde ou une bouteille en verre est-elle si encombrante ?

Par Matthieu Combe, journaliste scientifique

Pour aller plus loin

Posté le par Matthieu Combe


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !