Logo ETI Quitter la lecture facile

Buzz de science

Pokémon Go: vers l’adoption de la réalité augmentée?

Posté le par Matthieu Combe dans Informatique et Numérique

Depuis son lancement initial le 6 juillet dernier, le jeu Pokémon Go aurait déjà été téléchargé plus de 100 millions de fois à travers le monde. Ce succès marque le début d'un regain d'intérêt du public et des entreprises pour la réalité augmentée.

Après l’échec commercial des Google Glass, la réalité augmentée avait été quelque peu délaissée, au profit de la réalité virtuelle, avec l’arrivée des casques Oculus Rift, HTC Vive et HoloLens. Mais le succès de Pokémon Go pourrait marquer une nouvelle ère dans la réalité augmentée. Quelques jours après son lancement, Pokemon Go était l’application la plus téléchargée dans le monde.

Niantic Labs, qui a développé l’application avec The Pokémon Company, vaudrait désormais 3,32 milliards d’euros, selon les analystes de Citibank, cités par le site spécialisé Quartz. Une réussite qui fait rêver plus d’une entreprise.

La réalité augmentée : un potentiel considérable

Pokémon GO est un « freemium », un jeu gratuit qui propose des achats intégrés pour progresser plus vite. En un mois, le jeu aurait déjà généré plus de 160 millions de dollars de chiffre d’affaires selon Sensor Tower. Et ce n’est qu’un début! Le jeu n’est pas encore disponible dans tous les pays et pourrait rapidement proposer une nouvelle source de revenus. John Hanke, le PDG de Niantic Labs a évoqué au Financial Times le développement de « lieux sponsorisés » dans des commerces, magasins et autres lieux de vente. Ces lieux pourront proposer des Pokémon rares, héberger des Pokéstop ou des arènes, ces lieux incontournables où se rendent les joueurs de l’application. Les annonceurs payeront un « coût par visite » similaire au « coût par clic » utilisé par Google pour la publicité.

Si les projets dans les jeux-vidéos s’axent le plus souvent sur la réalité virtuelle, le succès de Pokémon Go pourrait peut-être modifier un peu la donne. D’autres géants des jeux-vidéo déclarent s’intéresser de près à cette technologie pour leurs projets futurs. Andrew Wilson, PDG d’Electronic Arts a notamment confié à Gamespot que l’entreprise travaille sur plusieurs projets de réalitée augmentée. Ubisoft aurait aussi quelques projets dans ses cartons.

A plus large échelle, dans une étude publiée en février 2016, la banque d’investissement Goldman Sachs estime que le marché de la réalité virtuelle et augmentée pourrait représenter le futur de l’informatique, succédant ainsi à l’ordinateur personnel et au smartphone. Le marché atteindrait 80 milliards de dollars en 2025, soit la taille actuelle du marché des ordinateurs de bureau. Le scénario le plus optimiste prévoit un marché de 182 milliards à la même date, tandis que le plus pessimiste ne le placerait qu’à 23 milliards.

Bien au-delà des simples jeux vidéo, la réalité augmentée s’invitera vite dans l’industrie, la médecine, l’aménagement intérieur, la culture, la distribution, les transports, le tourisme, le marketing… Soit dans l’ensemble de notre quotidien. Vous souhaitez avoir un aperçu de ce futur éventuel? Pour cela, visionnez le court-métrage « Hyper-reality » réalisé par le britannique Keiichi Matsuda qui imagine un monde où la réalité augmentée fait parti de notre quotidien. Filmée à Medellín en Colombie, la vidéo de 6 minutes date de mai 2016, mais resurgit grâce au phénomène Pokémon Go. Ce monde augmenté vous fait-il rêver ?

Par Matthieu Combe, journaliste scientifique

Pour aller plus loin

Posté le par Matthieu Combe


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !