Logo ETI Quitter la lecture facile

L’Actu de l’innovation

Un réseau de radio fixe pour le relevé automatique des compteurs

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Grâce à un réseau de radio fixe, il faut désormais moins de 30 minutes à la commune de Ventiseri (Corse) pour effectuer automatiquement, sur commande, la collecte des données de consommation de 847 compteurs d’eau. L’intégration d’un module d’alarme devrait assurer, en plus, la détection permanente des anomalies et fuites résiduelles ou extrêmes.

Partout en France, des techniciens appartenant aux régies des eaux, sillonnent le territoire pour recueillir les informations liées à la consommation d’eau, qui permettront la facturation. Malgré cette mobilisation sur le terrain et les courriers avertissant du passage des techniciens, il n’est pas rare que le montant soit établi sur une base seulement estimative, le compteur étant inaccessible. Ventiseri, une commune corse de 5 000 hectares répartie sur un bourg et deux hameaux, gère moins d’un millier de compteurs d’eau. Une dizaine de jours par an, leur relevé mobilise trois agents municipaux. Une des possibilités pour supprimer cette opération est le télé-relevé visant à collecter à distance et par ondes radio la consommation inscrite sur un compteur, et à automatiser la remontée d’informations vers un outil de facturation central. À la clé : productivité et précision accrues. Aussi, est-il assez courant aujourd’hui de voir des agents administratifs équipés sur le terrain de tablettes PC et autres PDA (Personal Digital Assistant) pour effectuer le relevé de consommation à distance.

Suite à un appel d’offres lancé, la commune de Ventiseri a, elle, retenu une technologie plus rare et mieux adaptée à sa situation de commune rurale.  En effet, « les lecteurs mobiles ont une portée de 500 mètres… dans des conditions idéales : une vue dégagée, pas de vent… Mais le paysage en zone rurale perturbe le signal, et les solutions mobiles ne sont pas pertinentes dans ce cas. Nous avons proposé à Ventiseri le télé-relevé via un système de radio fixe à 868 Mhz », explique Frédéric Rebesco, ingénieur d’affaires chez JIDELEC, société toulousaine spécialiste de la RFID (Radio Frequency Identification Device). Assimilable à un système RFID actif, un réseau de collecte de données par radio permet de couvrir des zones de plusieurs dizaines d’hectares avec des compteurs équipés de balises radio émettrices capables de stocker localement (data logging) et de délivrer sur demande ou sur événement (alerte) des données de mesure. 

Après le renouvellement du parc de compteurs (de marque Elster) qui devaient, de toutes façons, être changés, Jidelec a effectué une analyse de site, construit du réseau radio et enfin installé la borne centrale de collecte au cœur de la commune, interfacée avec un logiciel de facturation. Deux concentrateurs répartis couvrent le territoire étendu sur trois sites principaux (la commune proprement dite, un hameau et un village de moyenne montagne). Une seule journée de formation a suffi et le premier relevé automatique aura lieu en juillet 2010. En 30 minutes, toutes les informations actualisées des 847 compteurs sont rapatriées et intégrées directement dans le logiciel de facturation de la régie. « Les agents municipaux sont maintenant affectés à d’autres tâches de maintenance. Nous allons travailler avec Jidelec sur la mise en place d’un module d’alarme au sein de l’outil qu’ils nous ont installé. Cela nous permettra de détecter les anomalies, fuites résiduelles ou extrêmes, et d’intervenir au plus vite sur le réseau physique de distribution », explique Alain Berthoud, agent administratif de la Régie des Eaux.

 

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !