Logo ETI Quitter la lecture facile

L’Actu de l’innovation

Un système anti-crue original pour le siège parisien l’AFD

Posté le par La rédaction dans Environnement

Pour se protéger de la fameuse « crue centennale » de la Seine, le siège de l’Agence Française de Développement s’est doté d’une protection périmétrique amovible extérieure K-system de 300 m de longueur. Constitué de poutres horizontales et étanches en aluminium extrudé et de glissières inclinées de 45°, ce système autobloquant évite le coulage de fondations. Présentation de l'installation.

Comme nous l’a récemment rappelé la tempête Xynthia, Paris, comme de nombreuses villes, est exposé aux crues du fleuve qui la traverse. En 1910, la ville a connu d’ailleurs l’une des plus importantes inondations de son histoire : la Seine débitait à 2 400 m3/s, l’eau atteignait 8,62 m sur l’échelle hydrométrique du pont d’Austerlitz et le débordement était tel que la décrue prendra plus d’un mois. A l’époque déjà, la crue était qualifiée de centennale. Or, étude menée par la DIREN (Direction Régionale de l’Environnement), en 1998, a évalué qu’une crue semblable à celle de 1910 engendrerait plus de 12 milliards d’Euros de dégâts en région Ile-de-France dans l’état actuel d’urbanisation du lit majeur de la Seine. Or, une telle crue aurait chaque hiver, 1 chance sur 100 de se reproduire…Parmi les nombreux bâtiments parisiens exposés, le siège de l’AFD (Agence Française de Développement), situé 5 rue Roland Barthes (12ème arrondissement de Paris) est distant du lit de la Seine d’environ 400 m, et se trouve dans une zone où, selon le PPRI (Plan de Prévention du Risque Inondations) de Paris, la hauteur d’eau serait de 34,70 mètres en cas de crue centennale. Occupant une surface au sol de 4 620 m², le bâtiment est composé de 7 étages et d’un sous-sol : un niveau de locaux techniques et 3 niveaux de parkings souterrains. En cas d’inondation de type 1910, le rez-de-chaussée serait envahit par 58 cm d’eau et les sous sols noyés. Quant au point le plus bas de la voirie autour du bâtiment, la hauteur d’eau maximum y atteindrait 1,64 m. Pour protéger son bâtiment inondable sur 3 faces (la partie Sud – Ouest de l’édifice n’est pas exposé aux crues) et son Assistance à Maitrise d’Ouvrage, EXAMO, ont retenu la protection périmétrique amovible extérieure proposée par la société ESTHI : le K-system qui tient son nom de l’allemand « Katastro-phenschutz-System », qui signifie barrière de protection à poser en catastrophe, c’est-à-dire dans l’urgence. La protection périmétrique ESTHI en aluminium extrudé et réutilisable à chaque menace d’inondation présente surtout l’avantage de ne nécessiter aucuns travaux de voirie (pas de travaux de génie civil, pas besoin de constructions et d’adaptations de sols au préalable, absence de rails au sol…). Il n’a donc pas été nécessaire de demander d’Instruction Technique de Voirie, obligatoire lorsque l’on creuse les trottoirs parisiens en raison de l’importance du réseau souterrain. Elle se décompose en 2 parties :

  • la mise en place d’un système anti-crue démontable et mobile K-system pour le reste de la zone à protéger. Constitué de poutres horizontales et étanches en aluminium extrudé et de glissières inclinées, le K-system est autobloquant et évite le coulage de fondations. A la différence des barrières traditionnelles qui reposent sur le sol et forment un angle à 90° avec le sol, le K-System lui, forme un angle à 45°: l’eau de la crue exerce une charge sur la surface inclinée et le poids de l’eau stabilise la barrière et l’immobilise au sol. Grâce au poids de l’eau et surtout à l’angle d’inclinaison de la paroi, le maintien de la barrière au sol est assuré. Bien sûr, la neutralisation de la poussée verticale n’est pas suffisante, puisqu’il faut également pouvoir empêcher la barrière de se déplacer vers l’arrière, sous l’effet de cisaillement. Toutefois, ce type de protection inclinée est limité à une hauteur de protection d’1,30m. D’une longueur de 300 m, le K-system mis en place devant l’AFD est le plus grand jamais installé ;
  • l’installation d’un mur de batardeaux en aluminium ancrés par des poteaux en applique dans le sous bassement du bâtiment pour la zone où la hauteur d’eau attendue en cas de crue est la plus haute (rue de Rambouillet : 1,65 mètres). Les poteaux aluminium sont fixés, au moment de la crue, sur la façade de l’AFD à l’aide de chevilles préinstallées.
L’ensemble de cette protection démontable est facilement stockable et facile à mettre en place même dans l’urgence. L’AFD stocke sur racks spéciaux au 4ème sous-sol l’ensemble des éléments de la barrière qui en cas de crue de la Seine est monté en 1 journée par 6 personnes.Une fois la protection montée, le bâtiment de l’AFD est complètement protégé des crues centennales éventuelles et de leurs dommages. L’édifice et ses équipements ne sont pas endommagés (pas de changement de moquette, de remplacement des installations électriques…) et la reprise de l’exploitation peut intervenir très rapidement après la crue.Marc Chabreuil

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !