Livres blancs en téléchargement gratuit

Pour accompagner vos abonnements aux ressources documentaires et services, Techniques de l'Ingénieur vous offre les dossiers spéciaux de la rédaction sur des sujets variés, à télécharger gratuitement.

Des matériaux innovants pour une construction plus durable

Publié en novembre 2021

Le secteur de la construction consomme à lui seul près de la moitié des matières premières utilisées en Europe, produit un tiers de nos déchets et dégage une quantité importante de gaz à effet de serre. Des alternatives techniquement et économiquement viables émergent, notamment du côté des matériaux.

Tout d'abord, Jean-Michel Mechling, enseignant-chercheur à l'Institut Jean Lamour (CNRS – Université de Lorraine), nous parle du béton, toujours omniprésent sur les chantiers. Ce matériau fait l’objet d’une importante recherche et développement et reste ainsi moderne et innovant. Il se réinvente selon différentes formulations de haute technologie : sa fabrication a ainsi évolué pour limiter son empreinte carbone, de plus il se distingue par ses capacités d’autoréparation ou de meilleure résistance à l’usure.

Ensuite, nous nous penchons sur des solutions alternatives au béton traditionnel, car elles présentent l’intérêt d’un impact environnemental plus faible. Associé par exemple à une ossature bois, le béton de chanvre possède des qualités d’isolation très satisfaisantes. Les matériaux de la famille « fibres-ciment » sont appréciés pour leur durabilité ou leur résistance à la combustion. Autre exemple, le béton d’argile ne nécessite pas de cuisson et ce n’est pas son seul avantage. Il peut aussi être appliqué autrement qu’en dalle ou en chape.

Le projet SeRaMCo (Secondary Raw Materials for Concrete Precast Products), achevé en 2020, a permis de démontrer qu’il était possible de produire des préfabriqués en béton à partir de déchets de construction et de démolition recyclés. André Lecomte et Romain Trauchessec, de l’équipe Matériaux pour le Génie civil à l’Institut Jean Lamour, se sont entretenus avec nous, suite à leur participation à ce projet, porté par des acteurs universitaires et industriels de la construction français, allemands, belges, luxembourgeois et néerlandais. Certains pays d’Europe du Nord-ouest, dont la France, dépassent les 70% de recyclage des déchets de construction et de démolition dans le béton, notamment pour le remblaiement ou le soubassement des chaussées. La revalorisation de ces granulats évite leur enfouissement et contribue à préserver les ressources naturelles.

Alternative aux matériaux d’origine minérale, le végétal voit actuellement son utilisation en fort développement dans le secteur du bâtiment, grâce à sa variété et à ses qualités bien spécifiques. Nous avons interrogé Blaise Dupré, directeur du CRIB (Centre de recherche sur l’isolation biosourcée) chez Isonat, une entreprise spécialisée dans les isolants en fibre de bois. Bois, coton, lin, chanvre, les matériaux issus du végétal dans la construction sont promis à un bel avenir dans les décennies à venir. Ces ressources variées permettent de fabriquer des matériaux de manière industrielle, conformes aux exigences normatives et réglementaires de la construction.

Vous souhaitez partager ce livre blanc ?   

Facebook

Twitter

Linkedin

Chargement

Merci de patienter ...