Article

1 - CONTEXTE ET DONNÉES

2 - DIFFÉRENTES PATHOLOGIES

3 - MURS PRÉFABRIQUÉS

4 - CAS PARTICULIERS

5 - DIFFÉRENTS MODES DE RÉFECTION

6 - ENSEIGNEMENTS À TIRER – RECOMMANDATIONS

7 - CONCLUSION

Article de référence | Réf : C7201 v1

Pathologies des murs de soutènement

Auteur(s) : Jean DELEFOSSE

Date de publication : 10 mai 2013

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Version en anglais En anglais

RÉSUMÉ

Les soutènements font appel à une matière technique relativement complexe. Ils dépendent de nombreux paramètres dont ceux de la structure, du terrain, et même des conditions atmosphériques. Cet ensemble d'incertitudes conduit parfois, et faute de maîtrise, à des désordres plus ou moins graves. Les ouvrages de soutènement constituent donc des ouvrages à risque. En général, les pathologies de soutènements génèrent des dégâts importants : matériels et parfois corporels. La connaissance et l'expérience de la pathologie des ouvrages de soutènements permettent la mesure du risque et les contraintes à considérer pour s'en prémunir ou y remédier.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

ABSTRACT

Pathology of retaining walls

Retaining structures involve the use of relatively complex technical matters. They depend on a large number of parameters, including structure, land and even atmospheric conditions. When they are not sufficiently mastered, all these uncertainties can generate more or less severe disorders. Retaining structures are thus subjected to risks. Generally, the pathologies of retaining structures generate significant damage: material and sometimes bodily. The knowledge and experience of the pathology of reinforcement structures allow for the assessment of risk and constraints to be taken into consideration in order to prevent or address it.

Auteur(s)

  • Jean DELEFOSSE : Ingénieur ETP – CHEC - Expert près la Cour d'Appel de Paris (H)

INTRODUCTION

Si différents types de désordres pouvant affecter les murs de soutènement ont déjà été examinés (cf. [C 6 200]), – ils ne l’ont été que dans le cadre plus général des pathologies concernant les ouvrages de béton armé. À cette occasion, nous avions d’ailleurs indiqué alors que certaines catégories d’ouvrages seraient l’objet d’une étude plus développée.

Les murs de soutènement sont dans ce cas. Il est en effet d’usage de considérer qu’ils constituent des « ouvrages à risques », leur stabilité pouvant dépendre d’un nombre important de paramètres – certains parfois mal maîtrisés – pouvant entraîner des sinistres qui, si leur nombre est heureusement restreint, génèrent alors des dégâts matériels importants, voire également des accidents corporels.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

KEYWORDS

building   |   retaining wall   |   architecture   |   pathology

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-c7201


Cet article fait partie de l’offre

Vieillissement, pathologies et réhabilitation du bâtiment

(52 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Présentation
Version en anglais En anglais

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Vieillissement, pathologies et réhabilitation du bâtiment

(52 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - CAQUOT (A.), KERISEL (J.) -   Traité de mécanique des sols  -  Ed. Gauthier-Villards.

  • (2) - CAQUOT (A.), KERISEL (J.) -   Tables de butée et de poussées  -  Ed. Gauthier-Villards.

  • (3) - TCHENG (Y.) -   Guide UTI pour l’étude et la réalisation des soutènements  -  Ed. SEDIMA.

  • (4) - GRAUX (D.) -   Fondations et excavation profondes  -  Ed. Eyrolles.

  • (5) - CFMSTF -   Tirants d’ancrage  -  Ed. Eyrolles.

  • (6) - CHARON (P.) -   Calcul des ouvrages en béton armé  -  Ed. Eyrolles.

  • (7) - FILLIAT (G.) -   Pratique...

1 Normes et standards

* Documents techniques unifiés (DTU)

13.2 Fondations profondes

13.11 Fondations superficielles

13.12 Règles pour le calcul des fondations superficielles

* Règles et Méthodes de calculs

  • Béton armé

    • Règles BAEI 91 modifiées 99

      Règles techniques de conception et de calcul des ouvrages et constructions en béton armé suivant la méthode des états limites

    • Eurocode 2

  • Feu

    • Règles F.B

      Méthode de prévision pour le calcul de comportement au feu des structures en béton

  • Neige et Vent

    • Règles N.V.

      Règles définissant les effets de la neige et du vent sur les constructions

  • Séismes

    • Règles PS

      Règles parasismiques

    • Règles PS-MI

      Construction parasismique des maisons individuelles et des bâtiments assimilés

    • Zonage sismique de la France

HAUT DE PAGE

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Vieillissement, pathologies et réhabilitation du bâtiment

(52 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

ABONNEZ-VOUS