Article

1 - HISTORIQUE ET ENJEUX

  • 1.1 - Impact thermique et acoustique
  • 1.2 - Impact écologique
  • 1.3 - Impact sur la gestion des eaux pluviales
  • 1.4 - Freins au développement

2 - TROIS TYPES DE TOITURES VÉGÉTALISÉES

  • 2.1 - Végétalisation extensive
  • 2.2 - Végétalisation semi-intensive
  • 2.3 - Végétalisation intensive

3 - RÈGLES PROFESSIONNELLES ET DÉMARCHES ADMINISTRATIVES

  • 3.1 - DTU et Avis Technique
  • 3.2 - Règles Professionnelles
  • 3.3 - Sécurité des personnes
  • 3.4 - Démarches administratives

4 - ÉLÉMENTS PORTEURS ET ÉTANCHÉITÉ

  • 4.1 - Encadrement des éléments porteurs
  • 4.2 - Prise en compte des charges
  • 4.3 - Complexe isolation-étanchéité
  • 4.4 - Résistance à la pénétration des racines
  • 4.5 - Capacité maximale en eau

5 - COMPLEXE DE VÉGÉTALISATION

  • 5.1 - Couche drainante
  • 5.2 - Couche filtrante
  • 5.3 - Couche de culture
  • 5.4 - Couche végétale

6 - GLOSSAIRE

Article de référence | Réf : TBA1930 v2

Toitures végétalisées - Compositions et règles professionnelles

Auteur(s) : Pascale MAES

Relu et validé le 28 août 2023

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Version en anglais En anglais

RÉSUMÉ

Cet article relatif aux toitures végétalisées rappelle les impacts positifs de la végétalisation de la 5e façade notamment en milieu urbain : thermique, acoustique et écologique, ainsi qu’aide à la gestion des eaux pluviales. Il détaille les différents types de toitures végétalisées et les règles professionnelles que celle-ci doivent respecter. Sont ensuite décrits les différents composants constitutifs des complexes de végétalisation : cadre porteur, isolation, étanchéité (anti-racines), drainage, filtration,… et bien entendu la végétalisation en elle-même.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

Auteur(s)

  • Pascale MAES : Journaliste indépendante spécialisée dans l’efficacité et la performance énergétique des bâtiments

INTRODUCTION

La végétalisation des toitures, en particulier en milieu urbain, présente plusieurs avantages qui sont complémentaires. En effet, les toitures végétalisées assurent un renforcement de l’isolation thermique et acoustique, et de l’inertie thermique pour le confort d’été, offrent une capacité de rétention des eaux pluviales, contrebalancent l’imperméabilisation des zones urbaines, et participent à l’amélioration de la qualité de l’air et au maintien de la biodiversité en ville... De plus, elles sont esthétiques et source de valorisation du patrimoine. Trois types de toiture végétalisée peuvent être envisagés selon l’objectif recherché, la résistance de la structure portante et le budget alloué : une toiture-jardin ou végétalisation intensive permettant des plantations traditionnelles, une simple couche végétale ou végétalisation extensive de faible épaisseur et ne réclamant pas d’entretien, un système intermédiaire ou végétalisation semi-intensive offrant une plus grande diversité ornementale que le tapis végétal. Dans tous les cas, le revêtement d’étanchéité de la toiture doit pouvoir résister à la pénétration racinaire.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

VERSIONS

Il existe d'autres versions de cet article :

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v2-tba1930


Cet article fait partie de l’offre

Techniques du bâtiment : l'enveloppe du bâtiment

(130 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Présentation
Version en anglais En anglais

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Techniques du bâtiment : l'enveloppe du bâtiment

(130 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

    1 Textes de référence

    DTU 43.1 (NF P 84-204) – Travaux d’étanchéité des toitures-terrasses avec éléments porteurs en maçonnerie

    DTU 43.3 (NF P 84-206) – Mise en œuvre des toitures en tôles d’acier nervurées avec revêtement d’étanchéité

    DTU 43.4 (NF P 84-207) – Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtement d’étanchéité

    DTU 20.12 (NF P 10-203) – Gros œuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement d’étanchéité

    NF EN 13948 – Résistance à la pénétration des racines

    NF P 06-001 – Bases de calcul des constructions – Charges d’exploitation des bâtiments

    Cahier du CSTB 2192 (avril 1983) – Conditions Générales d’emploi des dalles de toiture en béton cellulaire autoclavé armé

    Article L.111-6-2 du Code de l’urbanisme – Toiture végétalisée et PLU – (réponse ministérielle du 3140 du 8 janvier 2013 à un parlementaire)

    Décret n° 2011-830 du 12 juillet 2011 relatif au Code de l’urbanisme reconnaissant que les toitures végétales favorisent « la performance environnementale dans les constructions »

    Règles Professionnelles pour la conception et la réalisation des terrasses et toitures à végétalisation semi-intensive et extensive – 2e édition – novembre 2007

    Loi sur l’eau du 12 juillet 2010 (loi n° 2010-788) portant engagement national pour l’environnement

    NF E 85-015 – Éléments d’installations...

    Cet article est réservé aux abonnés.
    Il vous reste 95% à découvrir.

    Pour explorer cet article
    Téléchargez l'extrait gratuit

    Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


    L'expertise technique et scientifique de référence

    La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
    + de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
    De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

    Cet article fait partie de l’offre

    Techniques du bâtiment : l'enveloppe du bâtiment

    (130 articles en ce moment)

    Cette offre vous donne accès à :

    Une base complète d’articles

    Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

    Des services

    Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

    Un Parcours Pratique

    Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

    ABONNEZ-VOUS