Article

1 - GÉNÉRALITÉS

2 - MISE EN ŒUVRE INDUSTRIELLE

3 - PROCÉDÉS CONTINUS

4 - PROCÉDÉS DISCONTINUS

  • 4.1 - Types de réacteurs utilisés
  • 4.2 - Schéma de principe
  • 4.3 - Cinétique des oxyalkylations en discontinu
  • 4.4 - Produits obtenus
  • 4.5 - Problèmes spécifiques aux dérivés de l’OP

Article de référence | Réf : J5890 v2

Oxyalkylations - Oxyéthylations et oxypropylations

Auteur(s) : Philippe LOLL

Date de publication : 10 mars 2002

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Auteur(s)

  • Philippe LOLL : Docteur-ingénieur de l’École nationale supérieure de chimie et de physique de Bordeaux - Responsable technique – ICI C&P France SA

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

INTRODUCTION

Mise à jour de l’article de Messieurs D. Aftalion et J.-M. Plecety (ICI France) paru en 1989.

Le terme oxyalkylation désigne la réaction d’addition d’une ou de plusieurs molécules d’oxyde d’alkylène (principalement l’oxyde d’éthylène ou l’oxyde de propylène) sur un réactant ayant un hydrogène labile.

Ces réactions ont une importance industrielle considérable, car les capacités mondiales de production d’oxydes d’éthylène et de propylène dépassent 18 millions de tonnes par an.

Selon les masses molaires des produits finis, on mettra en œuvre soit des procédés continus, soit des procédés discontinus qui permettent de fixer un seul oxyde ou bien deux. Dans ce dernier cas, on obtiendra soit des structures blocs, soit des structures statistiques.

L’oxyde d’éthylène conduit à des produits hydrophiles, solubles dans l’eau alors que l’oxyde de propylène conduit à des composés hydrophobes, insolubles dans l’eau.

Cette chimie est donc extrêmement versatile et permet, en jouant sur les quantités d’oxydes et sur leur répartition, d’optimiser telle ou telle propriété pour une application bien définie.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

VERSIONS

Il existe d'autres versions de cet article :

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v2-j5890


Cet article fait partie de l’offre

Opérations unitaires. Génie de la réaction chimique

(359 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Présentation

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Opérations unitaires. Génie de la réaction chimique

(359 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - SCHICK (M.J.) -   Non ionic surfactants  -  . Surfactants Science Series, vol. 2. Marcel Dekker Inc.

  • (2) - PENCZEK (S.), PREZEMYSLAW (K.), MATYJASZEWSKI (K.) -   *  -  Advances in Polymer Science 37, 1 (1980).

  • (3) - BRAITHWAITE (M.), DOBSON (B.), POTTER (C.A.), ZEVENBERGEN (J.F.), SCARLETT (B.) -   Explosion safety engineering in ethoxylation reactors  -  . 3rd International Symposium on « Fire and explosion hazards », Penrith, English Lake District (10-14 avril 2000).

  • (4) - BRITTON (L.G.) -   Use of propylene oxide versus nitrogen as an ethylene oxide diluent  -  . Process Safety Progress, vol. 19, no 4, p. 199-209 (hiver 2000).

  • (5) - BLEASE (T.G.), EVANS (J.G.), HUGHES (L.), LOLL (Ph.) -   Defoaming : theory and industrial application  -  . Surfactant Sciences Series, vol. 45. Marcel Dekker Inc., p. 299-323 (1993).

  • (6) - STOLAREZEWICZ...

DANS NOS BASES DOCUMENTAIRES

  • Oxyde d’éthylène. Éthylèneglycols

NORMES

  • Produits pétroliers. Calcul de l'indice de viscosité à partir de la viscosité cinématique. - ISO 2909 - 1981

  • Agents de surface non ioniques. Dérivés polyoxyalkylènes. Détermination de l'indice d'hydroxyle. Méthode à l’anhydrique phtalique. - ISO 4327 - 1979

  • Produits pétroliers. Liquides opaques et transparents. Détermination de la viscosité cinématique et calcul de la viscosité dynamique. - NF EN ISO 3104 - Août 1996

  • Détermination du point de trouble des agents de surface non ioniques obtenues par condensation d’oxydes d’éthylène. - NF EN 1890 - Juin 1999

  • Plastiques. Résines à l’état liquide ou en émulsions ou dispersions. Détermination de la viscosité apparente selon le procédé Brookfield (remplace NF T 51-210 : 1985). - NF EN ISO 2555 - Sept. 1999

1 Données économiques

  • Oxyde d’éthylène (OE) : capacités de production et répartition de la consommation

    Le tableau  indique les pourcentages de consommations d’OE en 2000, par application.

    On remarquera qu’en Europe de l’Ouest, et plus encore aux USA et dans le reste du monde, la plus grande partie de l’OE est destinée à la fabrication des glycols. Pour celle-ci, les exigences de qualité sont moindres que pour les autres applications.

    La capacité de production mondiale en 2000 était de l’ordre de 14 Mt, dont 36 % aux USA et 18 % en Europe de l’Ouest.

    La capacité de production d’OE en Europe de l’Ouest a augmenté (+ 75 % en 12 ans) deux fois plus vite que celle des USA (tableau ).

    Cette production est entièrement assurée par de grandes entreprises chimiques (tableau ) car, pour des raisons économiques et de sécurité, la fabrication d’OE suppose des investissements lourds et un accès à l’éthylène dans de bonnes conditions économiques.

    En Europe de l’Ouest, les unités de production fonctionnent à environ 90 % de leur capacité, ce qui rend fragile l’équilibre demande-offre, tout incident de production ayant un impact immédiat sur la disponibilité de l’oxyde d’éthylène et sur le prix de marché.

  • Oxyde de propylène (OP) : capacités de production et répartition de la consommation

    Les capacités nominales en OP par zone géographique sont données dans le tableau .

    Pour les 12 dérnières années, la production d’OP a augmenté moins vite que celle de l’OE (+ 22 % contre + 75 %).

    Les capacités de production d’OP en Europe de l’Ouest en 2000 sont données dans le tableau .

    Ces unités tournent pratiquement...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Opérations unitaires. Génie de la réaction chimique

(359 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS