#

DISPERSION

DISPERSION dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


DISPERSION dans les conférences en ligne


DISPERSION dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2015
  • |
  • Réf : AF2090

Propagation guidée de la lumière

Cet article présente les concepts de base en matière de propagation de la lumière dans des guides. À partir de l'analyse du guide plan qui est la plus simple, on passe au guide cylindrique, c'est-à-dire la fibre optique. Les différents types de fibres et leurs caractéristiques sont décrits et un aperçu sur leurs applications est donné.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2017
  • |
  • Réf : AF3252

Couleur et apparence visuelle

La couleur est envisagée dans cet article sous l'aspect physique et physico-chimique du terme, afin d'aborder l'interaction lumière-matière et de préciser la notion d'apparence visuelle. Cette interaction participe à la stimulation du système visuel et fait ainsi appel à de nombreux champs de l'optique. La notion fondamentale de fonction dielectrique complexe est largement explicitée ici tant elle est omniprésente dans les phénomènes fondamentaux d'interaction lumière-matière et les mesurages macroscopiques. Cette fonction sert de clé pour appréhender les différentes notions que sont le tristimulus, la réfraction complexe, la dispersion ou la diffusion de la lumière.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2015
  • |
  • Réf : E1985

Solitons dans les fibres optiques

Le soliton est apparu dans les années 1990 comme une technique extrêmement prometteuse pour transmettre sur des fibres optiques des débits très élevés sur de très grandes distances: un effort de recherche très important a été fait sur le sujet par les grands acteurs de la recherche en télécommunications, des records de distance et de capacité ont été atteints, mais les applications attendues ne se sont pas concrétisées dans les réseaux. Cet article explique la physique du phénomène, les propriétés de la transmission de solitons, et présente les résultats qui ont été obtenus et restent scientifiquement tout à fait intéressants.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 25 sept. 2015
  • |
  • Réf : 0562

Comprendre et évaluer la capabilité d’un procédé de fabrication

Vous mettez en œuvre un procédé de fabrication pour élaborer un produit. Ledit procédé subit en permanence des conditions qui varient, ce qui entraîne des variations dans les caractéristiques du produit final. Par ailleurs, il ne vous est pas possible de mesurer tous les produits réalisés pour assurer la conformité de chacun. La science statistique permet, quant à elle, de quantifier, sur la base de quelques échantillons, la variation totale de la production afin de garantir qu’elle répond, pour tous les produits (ou presque) à l’exigence du client. Cette fiche introduit les concepts nécessaires à cette évaluation qui consiste à vérifier ce que nous nommons « l’aptitude du procédé » ou « capabilité du procédé ».

La vérification de l’aptitude (capabilité) du procédé de fabrication permet au fournisseur de s’assurer de sa propre capacité à satisfaire son client et, par conséquent, de ne s’engager vis-à-vis d’un client que sur des spécifications compatibles avec ses capacités réelles de production.

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 déc. 2011
  • |
  • Réf : 0586

Appliquer la maîtrise statistique des procédés (MSP)

Vous mettez en œuvre un procédé de fabrication pour élaborer un produit dont les caractéristiques mesurées varient de manière aléatoire en fonction des variations aléatoires des paramètres du procédé. La maîtrise statistique des procédés, MSP, autorise une détection précoce des déviations du procédé avant qu’elles n’aient pu affecter la qualité du produit.

Les bénéfices de la méthode MSP sont :

  • d’aider à différencier les variations « normales » aléatoires du procédé de celles dues à une cause assignable (un déréglage d’un des paramètres opératoires). Cela permet ainsi de n’appliquer une correction que quand cela est nécessaire, et ainsi contribue à stabiliser le procédé et à réduire la variabilité du produit ;
  • de permettre une correction des paramètres opératoires avant que la qualité du produit ne soit affectée et ainsi de réduire les coûts de non-qualité ;
  • de permettre aux opérateurs de mieux « visualiser » la qualité du produit et de savoir quand agir. La responsabilité et l’autonomie des opérateurs peuvent ainsi être améliorées tout en stabilisant mieux la qualité du produit.

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 mars 2015
  • |
  • Réf : 1410

Étude de la fidélité d’une méthode de mesure

La fidélité d’une méthode caractérise « l’imprécision » de cette dernière, c’est-à-dire la dispersion des résultats observés lors de mesures. Cette dispersion dépend essentiellement des conditions d’essais (répétabilité, fidélité intermédiaire ou reproductibilité) c’est-à-dire les effets du matériel, de la main-d’œuvre, du milieu, de la matière et de la méthode mis à disposition (5 M).

L’étude de la fidélité permet de s’interroger sur la viabilité du résultat (notion d’incertitude, de risque) ce qui, inconsciemment, permet de prendre du recul sur les résultats que l’on observe.

Dans cette fiche, nous allons réaliser une étude de fidélité à partir d’un plan d’expériences simple.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !