Tout savoir sur l'étalonnage | Techniques de l'Ingénieur | Techniques de l'Ingénieur
#

Étalonnage : définition et propriétés

Opération métrologique qui consiste à déterminer la relation existant entre les valeurs obtenues avec un appareil de mesure et celles de la grandeur à mesurer en comparaison avec un étalon.

Etalonnage dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Etalonnage dans les livres blancs


Etalonnage dans les conférences en ligne


Etalonnage dans les ressources documentaires

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 sept. 2019
  • |
  • Réf : P1380

Balances et pesées

La qualification et la vérification régulières d’une balance sont obligatoires, si son utilisateur veut répondre en tout point aux exigences métrologiques. Cet article lui permet, sur la base de procédures adaptées, d’être en capacité d’apporter la preuve du bon raccordement aux étalons nationaux. L’établissement des critères de fonctionnement, ainsi que la gestion de la dérive de la balance, font également partie de la démarche.

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 mai 2020
  • |
  • Réf : P1382

Pesée minimale : son importance dans un processus d’analyse industriel

La plupart des utilisateurs vérifient leurs balances sans savoir si elles correspondent à leurs besoins. Les normes et réglementations évoluant, elles demandent désormais à l'utilisateur de démontrer que leurs balances sont en adéquation avec les critères fixés. La démonstration s'effectue par la détermination de la pesée minimale qui doit être inférieure à la plus petite quantité nette pesée sur la balance. Cet article explique comment se conformer aux exigences des principaux référentiels et comment déterminer soi-même la pesée minimale pour sélectionner une balance répondant de façon fiable aux exigences.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2021
  • |
  • Réf : R50

Étalons métrologiques fondamentaux

Le Système international d'unités (SI) qui a été adopté par la Conférence générale des poids et mesures en 1960 est l'aboutissement de plusieurs dizaines d'années de recherche fructueuses dans l'établissement d'un système logique d'unités de mesures. Le SI a été conçu afin que, en principe, chaque mesure d'une grandeur physique ou chimique puisse être exprimée par un nombre associé à une unité spécifique. Toute grandeur peut être exprimée par une combinaison de sept unités de base connues comme les unités de base du SI. Les définitions de ces sept unités de base sont présentées avec une courte description de la manière dont elles sont réalisées en pratique. De plus le cas particulier des unités pour les rayonnements ionisants est présenté ainsi que le principe des chaînes d'étalonnage.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 juil. 2014
  • |
  • Réf : 0346

Raccorder ses équipements de mesure : quand et comment ?

Toute mesure est par nature une comparaison à une unité (m, kg, s, a…) qui représente une quantité bien définie et reconnue dans le monde entier. Le raccordement des instruments de mesure consiste à s’assurer qu’ils respectent cette quantité.

Les décisions industrielles s’appuient souvent sur des mesures (acceptation de lots, réglages…). La qualité desdites décisions dépend donc directement de la qualité des résultats de mesure. Le raccordement des instruments, souvent indispensable à cette dernière, est de ce fait une étape indispensable. Il fait l’objet de nombreuses dispositions qui sont reprises dans les exigences du COFRAC pour accréditer les laboratoires réalisant des prestations d’étalonnage. Cette fiche traite des sujets suivants :

  • raccordement, chaîne de traçabilité métrologique ;
  • traçabilité ;
  • étalonnage / vérification ;
  • accréditation COFRAC (ou pas ?) ;
  • périodicité ;
  • surveillance.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 juin 2015
  • |
  • Réf : 0587

Maîtriser la fiabilité de vos résultats de mesure et d’essais : répétabilité et reproductibilité des méthodes d’analyse

Vous êtes en charge de la qualité dans l’entreprise et vous devez vous assurer de la conformité des produits et/ou services qu’elle produit. Vous travaillez dans un laboratoire de mesure et d’essais et vous êtes impliqué dans la qualité des résultats qu’il produit.

Pour comprendre et agir dans ce sens, vous devez maîtriser non seulement les méthodes mises en œuvre par l’entreprise mais également les notions relatives à l’évaluation des incertitudes liées à la mesure. Le but de cette fiche est de décrire les connaissances minimales nécessaires pour comprendre les processus de mesure et pouvoir, le cas échéant, les améliorer.

Cette fiche traite des notions de répétabilité et de reproductibilité d’une méthode d’analyse ou de mesure.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 01 avr. 2015
  • |
  • Réf : 1433

Surveillance vs étalonnage

Depuis toujours, lorsqu’un laboratoire souhaite garantir les résultats d’un processus de mesure, il fait régulièrement étalonner ses instruments. Ce principe historique a permis de créer et d’harmoniser les unités de mesure dans le monde. Il est à la base de la métrologie légale. Cependant, les laboratoires n’ont pas pour objectif de faire de la métrologie légale, et leur problématique tient en quelques mots : ma mesure est-elle adaptée à ce dont j’ai besoin ?

L’objectif de cette fiche est de présenter la mise en œuvre de surveillance en complément de l’étalonnage, pour des laboratoires cherchant à maîtriser leur processus de mesure. Sans être exhaustive, cette fiche décrit différentes méthodes de surveillance possibles que les laboratoires peuvent mettre en œuvre pour réduire les coûts de métrologie tout en réduisant les risques.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !