#

Grandeur : définition et propriétés

Propriété qui peut être mesurée ou calculée et qui peut faire l'objet d'une unité (temps, masse, longueur, température, quantité de matière, courant électrique, intensité lumineuse), ou non pour les grandeurs sans dimensin (indice réfractométrique).

Grandeur dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Grandeur dans les livres blancs


Grandeur dans les conférences en ligne


Grandeur dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2017
  • |
  • Réf : M3042

Texture et anisotropie des matériaux polycristallins

Les matériaux polycristallins industriels possèdent une texture cristallographique. Cet article étudie les propriétés des matériaux polycristallins comme des moyennes sur les matériaux monocristallins, calculées avec la fonction de texture. En élasticité, il expose les modèles de Voigt, Reuss, Hill et en plasticité, le classique modèle de Taylor full constraint qui suppose que la déformation plastique locale est égale à la déformation plastique moyenne. Les améliorations par la relaxation partielle de cette condition, ie. relaxed constraint, sont mentionnées. Y est illustrée l'application de la simulation des textures de déformation à la prédiction du comportement de tôles en emboutissage.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2019
  • |
  • Réf : P3365

Électrophorèse capillaire

  En électrophorèse capillaire, les composés sont analysés au sein d’un capillaire de quelques dizaines de micromètres de diamètre interne rempli d’un électrolyte. L’application d’un champ électrique entraîne la mise en mouvement des composés selon leur migration électrophorétique et l’écoulement électroosmotique. Cet article présente les différents paramètres qui influencent ces deux phénomènes, ainsi que les grandeurs fondamentales (temps de migration, mobilité, efficacité et résolution) qui caractérisent la séparation obtenue. Les différentes contributions à l’élargissement des pics sont décrites. Enfin, les différents modes de séparation sont présentés et illustrés par des applications.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2018
  • |
  • Réf : R80

Bureau international des poids et mesures (BIPM)

Le BIPM est une organisation intergouvernementale créée par la Convention du Mètre en 1875. Il a autorité pour agir dans le domaine de la métrologie mondiale, sa mission étant d’assurer l’unification mondiale des mesures physiques et d’assurer leur traçabilité au Système international d’unités (SI). Ce travail prend diverses formes, de la propagation directe des unités (comme pour les masses et le temps) à la coordination des comparaisons internationales des étalons nationaux (comme pour l’électricité, la chimie et les rayonnements ionisants). Le BIPM mène ainsi des activités techniques dans ses laboratoires scientifiques mais effectue aussi un important travail de coordination internationale.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 19 mars 2012
  • |
  • Réf : 0674

Développer des lois de commande pour un système automatisé

Dans un système mécatronique embarqué, comment garantir que la loi de commande que vous développez répond bien aux exigences ? Son développement ne doit pas consister uniquement à concevoir la loi de commande ou la stratégie de contrôle commande, mais également à valider par simulation son fonctionnement avant son codage et son intégration dans la cible réelle.

La validation par simulation permet non seulement de vérifier le respect des exigences du client, mais également de vérifier le bon fonctionnement de la loi de commande avec les contraintes souvent fortes liées au logiciel embarqué, telles que la discrétisation du processus et la précision des calculs de la loi de commande.

Cette fiche décrit les étapes à suivre pour concevoir une telle loi de commande.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 23 nov. 2012
  • |
  • Réf : 1084

Diffuser vers les mobiles (tablettes et smartphones) au sein des entreprises

Avec 5 milliards de mobinautes dans le monde et plus de 30 millions en France, la mobilité détrône petit à petit la consultation filaire. Cet engouement se traduit par un accroissement du trafic mobile et un intérêt constant pour les nouvelles générations de smartphones et de tablettes.

Au sein des entreprises, les managers et les chefs d’entreprises ont ce désir de retrouver l’ergonomie et la convivialité des outils personnels. Ce désir n’épargne pas que les décideurs. Cela fait même un moment qu’ils n’ont plus le rôle de prescripteur et de précurseur de nouvelles tendances.

Derrière ces nouveaux usages, ce sont de nouvelles infrastructures (antennes relais), de nouveaux flux (visibles et invisibles), de nouveaux services (géolocalisation, réalité augmentée), domotique par l’internet des objets qui deviennent de plus en plus présents. Pour l’entreprise, ce sont aussi de nouveaux risques, directs ou indirects, vols, pertes, malveillances internes et externes, qui apparaissent.

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 juin 2015
  • |
  • Réf : 1437

Évaluation des incertitudes de mesure par la méthode dite de « simulation numérique »

Les résultats de mesure ne sont pas parfaits. Chaque mesure est entachée d’une erreur qu’il convient de savoir estimer. En effet, de nombreuses décisions sont directement fondées sur des résultats de mesure. Il est donc important de pouvoir maîtriser le doute que l’on a sur la valeur du mesurande caractérisé. L’incertitude que l’on associe alors à un résultat de mesure permet de fournir une indication quantitative sur la qualité de ce résultat. Cette information est essentielle pour estimer la fiabilité d’un résultat de mesure.

Avant 2008, pour estimer les incertitudes de mesure, une seule technique était à notre disposition : le GUM, basé sur la propagation des variances. Aujourd’hui, la technique de Monte-Carlo complète le GUM sous la forme d’un supplément 1. Cette technique n’est pas très complexe à mettre en place et reprend les grandes étapes du GUM.

Le GUM est en pleine évolution, la prochaine révision va complexifier l’application de celui-ci. De ce fait, la technique d’évaluation d’incertitudes par Monte-Carlo prend de plus en plus d’importance et pourrait devenir la méthode de référence.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !