#

Méthode thermique

Méthode thermique dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Méthode thermique dans les livres blancs


Méthode thermique dans les conférences en ligne


Méthode thermique dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2016
  • |
  • Réf : P3776

Thermogravimétrie

La thermogravimétrie isotherme et isobare permet de mesurer la vitesse de transformation chimique de solides massifs ou divisés. L’exploitation des courbes cinétiques repose sur la séparation des variables temps et des variables thermodynamiques dans l’équation de vitesse. Des modèles «géométriques» décrivant les variations de la vitesse en fonction du temps sont présentés ainsi que les tests permettant de valider leurs hypothèses. L’article montre également comment étudier les «mécanismes réactionnels» de germination et de croissance à partir des variations de la vitesse avec les variables thermodynamiques. De nombreux exemples de réactions d’intérêt industriel et/ou académique illustrent la démarche de modélisation ainsi que la confrontation des modèles aux données expérimentales.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2016
  • |
  • Réf : R2745

Thermographie infrarouge et analyse expérimentale en génie mécanique

Dans un contexte de développement durable, le génie mécanique est confronté à des problèmes pratiques liés aux processus irréversibles et dissipatifs, responsables du vieillissement, de l'endommagement, de la dégradation, de la fatigue et de la rupture des matériaux et structures sous charges. La thermographie infrarouge proposée en analyse expérimentale offre une technique non destructive, sans contact, utilisable en temps réel permettant de tester des hypothèses de dimensionnement. Les résultats exposent les avantages de la thermographie infrarouge différentielle et montrent qu'une interprétation réaliste des phénomènes thermomécaniques détectés conduit à des applications innovantes et variées dans l'étude de la performance mécanique des matériaux et des structures dans leur environnement.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2018
  • |
  • Réf : R2747

Mesure de l’émissivité thermique

L’émissivité thermique intervient dans les échanges thermiques par rayonnement. Ce nombre sans dimension caractérise la capacité d’une surface à émettre un rayonnement thermique. Cette propriété dépend de la température, de la longueur d’onde, de l’état de surface notamment. Les échanges thermiques par rayonnement, les mesures de température par pyrométrie nécessitent donc la connaissance de ce facteur. L’influence des différents paramètres sera examinée dans le présent article, ainsi que les différentes méthodes permettant de mesurer l’émissivité.  Cet article complète l’article [R 2 735] « Température de surface. Mesure radiative ».

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 29 juin 2012
  • |
  • Réf : 0536

L’arbre d’événements : une méthode d’analyse de risques

Afin de prévenir et/ou limiter les conséquences en cas de survenue d’un événement redouté, les industriels mettent en place des barrières de sécurité (ou mesure de maîtrise des risques). Selon le fonctionnement ou non de ces barrières, les conséquences observées seront d’occurrence et d’intensité différentes. Afin de mener une analyse exhaustive, il est nécessaire de disposer d’une méthode qui permette de définir précisément l’ensemble des conséquences observables. Pour ce faire, la méthode de l’arbre d’événements est reconnue comme une méthode efficiente.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 29 juin 2012
  • |
  • Réf : 0538

La méthode LOPA : une méthode d’analyse de risques

Lors de la réalisation d’analyses de risques, des barrières de sécurité sont valorisées dans le but de justifier que les risques sont prévenus et maîtrisés. Dès lors, plusieurs questions viennent spontanément à l’esprit :

  • Y a-t-il suffisamment de barrières de sécurité ?
  • Comment définir précisément le besoin en termes de réduction du risque ?
  • Les barrières mises en place sont-elles suffisantes pour justifier d’un risque résiduel acceptable ?

La méthode LOPA (Layer of Protection Analysis) permet de valoriser l’ensemble des couches de protection (barrières organisationnelles et techniques) en apportant des réponses pragmatiques aux questions précédentes.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 sept. 2014
  • |
  • Réf : 1369

La méthode Multi-Énergie

En cas d’inflammation d’un nuage de gaz dans sa plage d’inflammabilité, c’est-à-dire que si la concentration de gaz dans l’air se situe entre la limite inférieure d’inflammabilité (LII) et la limite supérieure d’inflammabilité (LSI), il sera observé un phénomène dit de feu de nuage (flash fire). Ce feu de nuage générera des effets thermiques et des effets de surpression. Dans le cadre des études de dangers, les effets de surpression associés au phénomène de feu de nuage sont généralement estimés à l’aide de la méthode Multi-Énergie.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !