#

Qouk8TvLg15gvLHl06KXw6CfHQZsk70N5tZlVar1cyksCJ8yEP4F9zjIt0lBjZ92

Qouk8TvLg15gvLHl06KXw6CfHQZsk70N5tZlVar1cyksCJ8yEP4F9zjIt0lBjZ92 dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Qouk8TvLg15gvLHl06KXw6CfHQZsk70N5tZlVar1cyksCJ8yEP4F9zjIt0lBjZ92 dans les livres blancs


Qouk8TvLg15gvLHl06KXw6CfHQZsk70N5tZlVar1cyksCJ8yEP4F9zjIt0lBjZ92 dans les conférences en ligne


Qouk8TvLg15gvLHl06KXw6CfHQZsk70N5tZlVar1cyksCJ8yEP4F9zjIt0lBjZ92 dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2008
  • |
  • Réf : AF5061

Maple et la mécanique des systèmes multicorps – Partie 2

'inertie : >zg:≥1/M*Int(Int(Int(R*cos(theta)*rho,z≥-L/2..+L/2),r≥0..R),theta≥-beta..beta); >value(zg); Pour terminer, déterminons le moment d'inertie autour de l'axe...  : >M:≥Int(Int(Int(r*rho,z≥-L/2..+L/2),r≥0..R),theta≥-beta..beta); Pour forcer l'évaluation, il faut utiliser « int » avec une minuscule, ou bien réaliser... des en utilisant directement « int »  : >I_zz:≥int(int(int(r**3*rho,z≥L/2..+L/2),r≥0..R), theta≥beta..beta... des systèmes multicorps – Partie 1 [AF 5 060]. Reprenons donc l'exemple 1 (pendule simple) du paragraphe2.4.1...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2001
  • |
  • Réf : K692

Constantes physiques des fluides purs : méthodes d’estimation

 8 – 15,687 5  θ –1  – 13,472 1 In θ  + 0,435 77  θ 6 p c est donné en atmosphères... h  = 0,53 + 0,000 417 × 383,3 = 0,689 8 T eb R  = 0,361 + 4,98 × 10 – 4  × (383,3 / 0,689 8 1,5...  : α  = – In  p c  – 5,927 14 + 6,096 48 θ –1  + 1,288 62 In θ  – 0,169 347  θ 6 β  = 15,251... ’erreur pour T c  ; p c et V c sont 0,9 % ; 2,5 % et 8,4 %. Méthode d’Ambrose Il y a huit carbones aliphatiques...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • Réf : TBA1360

Les problèmes d’instabilité élastique

. La longueur de flambement selon l’axe y’ y correspond à 0,75 l o = 4,5 m (selon... ,3492 0,3055 1,5... de flambement selon l’axe z’ z correspond à 0,5 l o = 3 m Classe...  ; pour x = l ⇔ y= 0 donc A.sinα.l = 0. Or, A ≠ 0, sinon y serait nul quel que soit x...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 10 août 2011
  • |
  • Réf : 0108

Déterminer les produits à mesurer dans l'air des lieux de travail et à quelle fréquence

Après avoir défini succinctement les notions de valeurs limites d'exposition professionnelle, cette fiche vous permettra de repérer parmi les substances composant les produits que vous manipulez quelles sont celles qui nécessitent une mesure de l'exposition du personnel.

Les différents types de contrôles réglementaires sont précisés ainsi que leur périodicité pour les divers types de valeurs limites, qu'elles soient :

  • réglementaires contraignantes pour les agents chimiques cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques de catégorie 1 et 2 selon la DSD (1A et 1B selon le règlement CLP) ;
  • réglementaires contraignantes pour les autres agents chimiques dangereux ;
  • indicatives (réglementaires ou non).

Vos obligations de contrôle pour d'autres types d'agents chimiques sont également précisées.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • Réf : 1280

Intégrer incertitudes techniques et aléas aux plannings, budget et risques

Au sein d’un projet, les questions suivantes se posent souvent :

  • ce « risque » est-il une incertitude technique ou un aléa ?
  • comment intégrer les incertitudes techniques et les aléas dans le planning ?
  • n’a-t-on pas compté deux fois les mêmes « risques », à la fois dans le budget et dans l’analyse de risques ?

C’est à ce type de questions que cette fiche se propose de répondre.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 avr. 2015
  • |
  • Réf : 1420

La méthode du profil d’exactitude

Vous êtes dans un laboratoire d’analyse physico-chimique et/ou biochimique. De toute part vous entendez qu’il faut valider les méthodes que vous développez pour que l’utilisateur final puisse avoir confiance dans les résultats que vous produisez ou que l’auditeur Cofrac ne conclut pas à une non-conformité. Car c’est avec l’introduction des systèmes d’assurance qualité dans les laboratoires, principalement les bonnes pratiques de laboratoires et l’accréditation, que l’étape de validation est devenue obligatoire.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !