#

Reseaux d organisations

Reseaux d organisations dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Reseaux d organisations dans les livres blancs


Reseaux d organisations dans les conférences en ligne


Reseaux d organisations dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2006
  • |
  • Réf : AG1571

Management des organisations par le modèle sénaire

Une organisation est couramment évaluée sur deux seuls critères, l’efficacité et l’efficience.... de cette organisation. Sont introduites les notions d’analyse synchronique et diachronique permettant de caractériser... à une énergie de liaison entre chaque niveau hiérarchique. Une organisation peut être évaluée... des organisations qui serve de support à l’ amélioration de l’efficacité et de l’efficience d’une organisation...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 1999
  • |
  • Réf : AG3100

La flexibilité dans les organisations industrielles

pour répondre aux contraintes actuelles de l’organisation industrielle. De surcroît, elle offre simultanément... « gagnant-gagnant » qui est aussi en jeu au travers de la flexibilité et de l’organisation qualifiante... et limites) dans le champ de l’organisation industrielle. Nous conformant à un schéma de conception logique... et humaines stables), de l’organisation ensuite (l’agencement de ces ressources) et, enfin, de la gestion...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2018
  • |
  • Réf : G9300

Transformation des organisations par la résilience organisationnelle

(Amélioration de la gouvernance des organisations et réseaux d’acteurs pour la sécurité) porte... Organisation... Les organisations évoluent de plus en plus dans un contexte de crises où le rythme des turbulences... des organisations ainsi que les stratégies à mettre en œuvre. Une boite à outils permettra de relever les signaux...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 22 févr. 2018
  • |
  • Réf : 0027

Organiser le résumé non technique de l’étude de dangers

Le contenu d’un dossier de demande d’autorisation environnementale est défini réglementairement et est composé de plusieurs parties, dont l’étude des dangers.

Le contenu de l’ED, défini à l’article D. 181-15-1 III du Code l’environnement, comporte un résumé non technique (RNT), comme pour l’étude d’impact (EI). Le RNT est un des documents les plus consultés lors des enquêtes publiques organisées pour la prise de connaissance des éléments d’un projet par le public (c’est-à-dire la population, les associations et toute personne intéressée par le projet).

Le résumé non technique est publié sur le site Internet de la préfecture concernée, avec le résumé non technique de l’étude d’impact, en même temps que l’avis d’enquête.

  • Que doit contenir ce résumé ?
  • Comment le rédiger ?
  • À qui est-il destiné ?

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 23 janv. 2012
  • |
  • Réf : 0635

Comment organiser la Recherche et Développement ?

La recherche et développement (R&D) visent deux objectifs majeurs : ouvrir des pistes de développement futur ou approfondir des points critiques pour des projets identifiés. Étendre le champ des connaissances de l’entreprise, ce n’est pas uniquement répondre à la tendance de « l’économie de la connaissance » (voir la fiche Cartographier le savoir-faire).

En développant un corpus de savoir-faire spécialisés, l’entreprise se dote d’une partie du capital nécessaire pour :

  • mener des activités de veille et en particulier interpréter des données concernant de nouvelles avancées scientifiques ; l’entreprise a besoin d’experts capables de repérer les technologies émergentes applicables en interne ;
  • collaborer avec des partenaires externes de haut niveau capables de proposer des innovations ; l’entreprise dispose avec la R&D d’employés aptes à dialoguer avec des experts ;
  • préparer des projets : avant de lancer un projet, un travail préparatoire est indispensable, requérant l’implication de collaborateurs aptes à détecter les freins et les verrous techniques suffisamment en amont ;
  • proposer des concepts innovants en envisageant l’application des connaissances acquises à des problèmes spécifiques.

D’autre part, la recherche permet de mener des études à la demande d’autres services ou équipes, pour approfondir des techniques et contribuer à la conception de nouveaux produits et procédés.

Alors, la R&D, en amont ou au milieu du processus d’innovation ? Et si le « ou » était un « et » ? Toutes vos décisions vont influencer et rendre possible (ou non) ce double mécanisme de la R&D qui génère l’innovation et de la R&D au service de l’innovation.

En pratique, quatre aspects sont à prendre en compte :

  • Comment organiser la R&D : quelle structure de direction mettre en place ?
  • Comment répartir les chercheurs et quelle taille donner aux équipes ?
  • L’organisation des équipes : spécialité versus projet.
  • Faut-il s’ouvrir sur l’extérieur et comment ?

Méthodes, outils, pilotage et cas d'étude

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 juin 2015
  • |
  • Réf : 1500

Comprendre l’approche bayésienne dans le cadre de la métrologie

Vous disposez d’un élément à mesurer/analyser : cet élément peut être une cale étalon, une solution étalon, un matériau de référence, une source étalon d’un radionucléide… ou un échantillon inconnu (prélevé au sein d’un lot, d’une série, d’une production…).

Vous vous intéressez à une propriété mesurable de cet élément. Cette propriété d’intérêt pourrait être « définie à un niveau de détail suffisant pour être raisonnablement représentée par une valeur vraie par essence unique » (guide ISO/CEI 98-4 : 2013).

Avant de réaliser la mesure de cette propriété d’intérêt, vous avez déjà une connaissance « a priori » de la valeur de mesure attendue, soit par des mesures antérieures de ce même mesurande (un étalon mesuré périodiquement…), soit par des mesures antérieures d’éléments similaires (lots antérieurs réalisés dans les mêmes conditions de production avec un processus sous contrôle…), soit par des résultats de codes de calculs ou de simulation numérique…

Cette fiche présente simplement comment l’approche bayésienne permet de prendre en compte cette connaissance « a priori » lors de l’estimation de la valeur vraie du mesurande et de l’incertitude associée à cette estimation. Elle montre également l’intérêt de la prise en compte de ces informations « a priori » et les limites de cet exercice.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !